Ligue des champions (VIDEO) - Dans un grand soir, Ronaldo a pulvérisé l'Atlético : son triplé en images

Voir le site Téléfoot

RTS14V3C
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-05-03T05:30:33.734Z, mis à jour 2017-05-03T07:26:22.577Z

Auteur d'un nouveau triplé, lors du succès du Real Madrid en demi-finale aller de Ligue des champions contre l'Atlético (3-0), Cristiano Ronaldo a été le grand artisan de la victoire des Merengue lors de l'Euroderby. Revivez ses buts en vidéo.

1-0 (10e) - Ronaldo a fait jouer sa détente pour ouvrir le score

Parfaitement servi par une reprise smashée de Casemiro, positionné sur  le côté droit de la surface de réparation, Cristiano Ronaldo a fait jouer sa détente meurtrière pour battre Stefan Savic dans les airs et tromper Jan Oblak avec un surpuissant coup de tête à bout portant.

C'est l'inévitable Sergio Ramos qui avait frappé le premier centre, déjà depuis le côté droit, depuis l'extérieur de la surface.




2-0 (73e) - Marcelo et Benzema ont lancé Ronaldo sur orbite

Trouvé côté gauche en position haute dans le camp adverse, Marcelo a fait jouer sa précision dans le jeu de passes pour trouver Karim Benzema en appui aux 18 mètres. Eliminant Stefan Savic et Diego Godin, avec son jeu en pivot, le Français a ensuite décalé Ronaldo à droite.

D'abord contré par Filipe Luis, le ballon est revenu dans les pieds du Portugais suite à un contre favorable : CR7 ne s'est ensuite pas fait prier pour fusiller Jan Oblak avec un missile du pied droit. Imparable.





3-0 (86e) - Après un modèle de contre aux côtés de Vazquez, Ronaldo a ajouté un 103e but à sa collection en C1


Suite à une récupération de Sergio Ramos dans les pieds d'Angel Correa dans les 20 mètres du camp du Real, Casemiro récupère le cuir et amorce le contre. Le Brésilien trouve Lucas Vazquez en relais dans une position mi-axiale / mi-excentrée côté droit. 

Parti à mille à l'heure, l'international espagnol trouve Ronaldo en relais aux 35 mètres du camp adverse. Le Portugais fixe et décale son coéquipier qui entre dans la surface, crochète puis s'enfonce dans la zone de vérité, avant de distribuer une passe en retrait à CR7 (que Casemiro a laissé couler), qui fusille ensuite Jan Oblak avec une frappe précise du pied droit. Un modèle de contre.