Ligue Europa : Lyon savoure, ça se complique pour l’OM et Nice

Voir le site Téléfoot

Rudi Garcia est le nouvel entraîneur de l'OM et sera sur le banc pour le Classique
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-11-03T10:51:43.068Z, mis à jour 2017-11-03T10:51:44.055Z

Nos clubs français ont vécu des soirées différentes jeudi soir. Si l’OL s’est rapproché d’une qualification, Nice devra patienter alors que l’OM va devoir faire un sans-faute pour se qualifier.

Les clubs français engagés en Ligue Europa restent toujours en bonne position pour accéder aux seizièmes de finale de l’épreuve. Nos trois équipes sont classées deuxièmes et donc toujours en course pour se qualifier, mais Lyon, Nice et Marseille ont vécu des soirées bien différentes jeudi soir.


Lyon le bon élève

Pour la réception d’Everton, les coéquipiers de Nabil Fékir devaient rentabiliser leur succès à l’aller à Liverpool. Cela a été chose faite grâce à un brillant Bertrand Traoré buteur avant son remplacement. Largement dominateurs face à des Anglais qui ne sont procurés que très peu d’occasions, Aouar puis Depay ont donné plus d’ampleur au succès rhodanien (3-0). Premier de son groupe à égalité de points avec l’Atalanta (mais devancés à la différence de buts), les hommes de Genesio se rapprochent des seizièmes de finale à grands pas.



L’OGC Nice, manque de concentration

La série est catastrophique pour les Aiglons. En s’inclinant sur la pelouse de la Lazio Rome, les Niçois ont enchaîné un sixième revers consécutif toutes compétitions confondues. Malgré de bons mouvements, les coéquipiers de Dante s’inclinent de manière cruelle sur un but contre son camp dans les derniers instants du match. Ils pourront néanmoins se qualifier en cas de sucès contre Zulte-Waregem lors de la prochaine journée.



L’OM va devoir se ressaisir

Une soirée à oublier pour les Phocéens. Opposés au dernier de leur groupe qui n’avait pas encore gagné le moindre match en Ligue Europa, les Marseillais repartent du Portugal avec 0 points. Alors qu’ils ont fait jeu égal avec Guimares tout au long du match, c’est dans les derniers moments du match que Hurtado a trompé Mandanda de la tête (1-0). Il n’y a rien de dramatique pour les Olympiens toujours deuxième du groupe, mais ils ne comptent que 2 points d’avance sur Guimares et Konyaspor, futur adversaire des hommes de Rudi Garcia.