Ligue Europa : Quels favoris pour les huitièmes de finale ?

Voir le site Téléfoot

REVIVEZ – Monaco-Lyon (1-3) : l'OL offre le titre de champion d'automne à l'OGC Nice !
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-02-24T15:11:57.883Z, mis à jour 2017-03-09T16:31:58.715Z

Le tirage au sort des huitièmes de finale a été effectué vendredi 24 février et Lyon et Manchester United connaissent leurs adversaires pour le prochain tour, et ce ne sera pas simple du tout…

L’Olympique lyonnais se rapproche un peu plus de son rêve de devenir champion d’Europe mais si les Gones n’affronteront pas le club de José Mourinho, le défi sera de taille pour les hommes de Bruno Génésio. Les Red Devils font eux faire un très long déplacement, contrairement au souhait de leur entraîneur. Retour sur le tirage au sort dont les matches aller auront lieu le 9 mars et les retour le 16 mars.

Les ambitions de L'Olympique lyonnais au début du mois de Février


Lyon - AS Roma

Incontestablement c'est l’affiche de ces huitième de finale. Les Lyonnais auront fort à faire face au deuxième de Serie A, tombeur de Villareal au tour précédent. Emmenés par une attaque impressionnante avec Dzeko, Salah, Perrotti et Naingollan, le club italien n’a connu la défaite que deux fois en 2017, dont une fois lors du match retour anecdotique contre Villareal (0-1) après un succès 4-0 à l’aller. 

Mais l’OL est redoutable dans cette épreuve. L’AZ Alkmaar peut en témoigner, la formation néerlandaise ayant encaissé 11 buts en deux fois 90 minutes contre les Rhodaniens. Le match s’annonce très relevé et très serré. Avec l’aller à Lyon, les Romains ont un petit avantage.

Notre opinion : Très dur de se prononcer, mais on croit à un petit miracle lyonnais.


Rostov  - Manchester United

José Mourinho voulait jouer Lyon pour éviter un long déplacement. Mais surtout, il voulait éviter de se rendre en Russie. Et bien l’entraîneur portugais n’a pas été exaucé et son équipe ira donc défier Rostov tombeur du Sparta Prague. Les mancuniens devraient tout de même passer en quart malgré ce très long trajet à faire.



Celta Vigo – Krasnodar

Face aux deuxième club russe de l’épreuve les Espagnols partent favoris et ont de fortes chances de se hisser au tour suivant.


Apoel – Anderlecht

Les co-leaders de la Jupiter League devront se méfier de l’Apoel Nicosie tombeur de l’Atletic Bilbao en huitième. Les Belges ont cependant tous les armes pour venir à bout des Chypriotes.

Schalke 04 – Monchengladbach

Pour ce choc 100% allemand, l’issue risque d’être très serré. A égalité de points au classement, les deux équipes vont nous offrir un duel indécis, mais après le succès de Schalke 4-0 en octobre, le club de la Rhénanie part un avantage et devrait se qualifier.

Olympiacos – Besiktas

L’ambiance va être chaude lors de cette confrontation entre Grecs et Turcs. Les supporters devraient jouer un rôle crucial et sur le terrain, les deux leaders de leurs championnats respectifs vont sans doute nous offrir un beau spectacle. Avantage à l’Olympiacos qui survole la « Super League » avec 10 points d’avance.


La Gantoise – Genk

Encore un match entre deux équipes d’un même pays. Pour cette confrontation 100% belge, l’issue sera incertaine aussi d’autant plus que les deux formations ne sont séparées que d’un point en championnat. Tombeur de Tottenham au tour précédent, La Gantoise part favorite.


Kobenhavn – Ajax

Les néerlandais de l’Ajax d’Amsterdam ont sans doute eu le tirage le plus simple, mais il faudra se méfier des Danois de Kobenhvn qui ont sorti Ludogorets qui avait acroché le PSG en Ligue des Champions cette saison. Mais les Néerlandais ont de fortes chances de se retrouver en quart de finale.