Ligue Europa: l'OL est prêt pour réaliser l'exploit face à l'Ajax Amsterdam

Voir le site Téléfoot

error
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-05-11T15:28:03.886Z, mis à jour 2017-05-11T15:30:29.421Z

Défait 4-1 à Amsterdam au match aller, l'Olympique lyonnais est face à une montagne pour la demi-finale retour au Parc OL ce jeudi : pour atteindre la finale de la Ligue Europa, les Gones vont devoir faire un très grand match. Et dans les rangs lyonnais, on est persuadé que c'est possible.

C’est le mot à la mode depuis le début de cette année foot : "remontada". Sans faire de chauvinisme, on peut aussi juste parler de "remontée", a fortiori quand il s’agit d’un club français. Et c’est ce que va devoir faire Lyon ce jeudi soir face à l’Ajax Amsterdam en demi-finale retour de la Ligue Europa.

En 2001, Sonny Anderson donna vie au miracle

A l’aller aux Pays-Bas, les Rhodaniens ont coulé à pic (4-1). Surclassés, les hommes de Bruno Genesio ont tout de même inscrit, grâce à Mathieu Valbuena, un petit but qui leur laisse un peu d’espoir. Dans l’histoire des Coupes d’Europe, seules 10,6% des équipes ayant perdu 4-1 à l’extérieur sont parvenues à se qualifier au retour. Le pourcentage est faible, mais il existe.

Et il s’avère que l’Olympique lyonnais l’a déjà fait. Certes, c’était il y a longtemps, quand la Ligue Europa s’appelait encore la Coupe de l’UEFA. Certes, l’adversaire d’alors, Bruges, n’était peut-être pas aussi bien armé que l’Ajax actuel. Et certes encore, ce n’était pas en demies mais en seizièmes de finale. Mais tout de même...

 A l’aller, le 22 novembre 2001, Peguy Luyindula marqua le seul but lyonnais en Belgique (4-1). Et au match retour, le 6 décembre 2001, Gerland s’embrasa et Lyon se qualifia grâce à un triplé de Sonny Anderson, dont le dernier but à la 90+3e (3-0).

"Rentrez dans l'histoire" : le message du général Aulas

Jean-Michel Aulas a bonne mémoire. Le président des Gones n’a pas oublié ce match et a appelé ses joueurs à s’inspirer de ce que réalisèrent Grégory Coupet, Patrick Müller, Juninho, Sidney Govou, Eric Carrière & cie ce soir-là. Encore convalescent après une blessure, Alexandre Lacazette n’a disputé que le dernier quart d’heure à Amsterdam. Ce jeudi, il sera aligné d’entrée. Et avant son possible départ cet été, le buteur se verrait bien endosser les habits de héros en envoyant son club formateur en finale.

Les joueurs seront les premiers acteurs de cette "remontée" souhaitée, mais Jean-Michel Aulas compte aussi sur le public. Pour booster encore plus le moral de tous, le dirigeant a laissé un message de motivation optimal à son équipe. Celui-ci a été partagé sur les réseaux sociaux, recueillant l’approbation de tous les fans lyonnais.

Tel un général ou un gérant d’école de gladiateurs, JMA demande "de l’agressivité", "des courses", "de la force", "de l’orgueil", "de l’ambition" afin de "transformer une saison moyenne en une saison exceptionnelle" et pour que ses joueurs parviennent à "se faire aimer et faire aimer l’institution OL".

"J’ai confiance en vous. Vous pouvez, vous allez le faire. Rentrez dans l’histoire".