Dans l'actualité récente

Ligue Europa : Manchester se prend au jeu

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-16T16:58:00.000Z, mis à jour 2012-02-16T17:06:43.000Z

Les 16es de finale de la Ligue Europa auront des invités de luxe ce soir avec l'entrée dans la compétition des deux clubs mancuniens. Malheureux cette saison en Ligue des champions, City et United abordent cette échéance européenne avec de réelles ambitions.

La version 2012 de la Ligue Europa a des faux airs de Ligue des champions à la vue des chocs proposés.



Sir Alex Ferguson n'avait plus connu les réjouissances de la petite coupe d'Europe depuis 1995 et une élimination en 32es de finale de la Coupe de l'UEFA contre le Rotor Volgograd (Russie). Pour son retour, le sort a réservé à l'Ecossais une rencontre de prestige face à l'Ajax Amsterdam. La déception de la Ligue des champions est aujourd'hui effacée du côté de United : « Nous avons tourné la page. Nous nous devons de jouer mieux pour essayer de remporter cette compétition » a affirmé Ferguson en conférence de presse.




Le leader de Premier League affiche les mêmes objectifs que son rival. La transformation du club effectué depuis l'arrivée de fonds des Emirats impose la création d'un palmarès au niveau européen. Présent dans le groupe le plus relevé de la Ligue des champions, les hommes de Roberto Mancini ont pu observer l'écart qu'il leur reste à couvrir pour devenir un grand d'Europe. Le challenge ne sera pas si simple en 16es face à Porto mais le titre reste un objectif : « la Ligue Europa, je ne l'ai jamais gagnée. C'est un trophée important pour City » assure l'entraineur italien.




La présence des deux premiers du championnat anglais dans la compétition redonne un intérêt supplémentaire à la Ligue Europa. Entraineur de l'Ajax d'Amsterdam, Ronald de Boer estime sur goal.com que Manchester United « relève le niveau » de cette coupe d'Europe. Face à ce tableau, on ne peut que regretter l'absence de clubs français à ce stade de la compétition.


Une troisième affiche de haut niveau opposera au Stade Olympique de Rome la Lazio contre l'Atletico Madrid.