Dans l'actualité récente

Ligue Europa : Bordeaux tire Liverpool, Monaco avec Tottenham, l'OM gâté

Voir le site Téléfoot

ASSE Esbjerg Ligue Europa
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-08-28T09:09:59.271Z, mis à jour 2015-08-28T12:06:29.362Z

Les clubs français n'ont pas eu beaucoup de chance lors du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue Europa.Si l'OM s'en sort avec les Portugais de Braga, ce sera plus compliqué pour Monaco, Bordeaux et Saint-Etienne avec notamment Liverpool et Tottenham au programme.

Le PSG et l'OL peuvent légitimement prétendre aux huitièmes de finale de la Ligue des champions. Pour les quatre clubs français qualifiés en Ligue Europa, le 100% de réussite s'annonce compliqué. Liverpool, Tottenham mais aussi la Lazio se rendront sur les terrains de l'hexagone d'ici à la fin de l'année. 

Marseille s'en sort bien

Le statut de tête de série leur évitait d'affronter les plus gros clubs en lice. Les Marseillais peuvent s'estimer heureux de ce tirage au sort qui leur offre des confrontations face à Braga (POR), Slovan Liberec (RTC) et Groningen (HOL). La rencontre face au club portugais, finaliste de la Ligue Europa en 2011, s'annonce comme le plus délicat. Ce sera également un match symbolique dans la lutte pour l'indice UEFA entre la France (6e) et le Portugal (5e). 

Monaco avec un goût de C1

S'ils n'ont pas réussi à se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des champions cette saison (élimination en barrage face à Valence CF), les Monégasques ont tiré un groupe aux allures de C1. Avec Tottenham (ANG), Anderlecht (BEL) et Qarabag (AZE), les hommes de Leonardo Jardim n'auront pas la tâche facile même s'ils restent favoris pour l'obtention de l'une des deux premières places. Attention également au déplacement lointain à Qarabag, là où les Stéphanois n'avaient réussi à ramener qu'un point la saison dernière. 

Bordeaux, ça se complique

Neuf ans après son dernier déplacement à Anfield en C1, Bordeaux va refouler à nouveau la pelouse du mythique stade anglais. Liverpool était l'épouvantail du chapeau 2 et les Girondins devront se frotter également au Rubin Kazan qui implique un déplacement compliqué et long et Russie. La lutte pour la deuxième place devrait se jouer entre ces deux clubs alors que le club de Sion (SUI) parait un niveau en dessous. 

Saint-Etienne, ça se répète

Les années se suivent et se ressemblent pour l'ASSE. Son groupe cette année est très proche de celui de la saison dernière: à nouveau le Dnipro (UKR), finaliste de la dernière édition, la Lazio (ITA) et Rosenborg (NOR). Incapable de gagner le moindre match européen il y a douze mois, Saint Etienne espère désormais faire mieux même si ce groupe est délicat. 

La première journée de Ligue Europa aura lieu le 17 septembre prochain.