Ligue Europa : Yohann Pelé, l’autre héros du match

Voir le site Téléfoot

RTS1PS9K
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-04T09:37:06.320Z, mis à jour 2018-05-04T09:39:06.471Z

Qualifié pour la finale, l’OM peut remercier Rolando buteur décisif en toute fin de match. Mais Yohann Pelé a aussi su préserver les cages phocéennes en effectuant des parades fantastiques.

Le suspens a été entier jeudi soir lors du match entre les Red Bull Salzbourg et l’Olympique de Marseille (2-1). Les Autrichiens sont parvenus à remonter le handicap du match aller, et ils auraient même pu l’emporter avant la fin du temps réglementaire ou dans la prolongation. Mais Yohann Pelé a su sauver les Phocéens.


Deux parades fantastiques à 2-0

Titulaire l’an passé dans les cages olympiennes, Yohan Pelé est devenu numéro 2 dans la hiérarchie des gardiens en début de saison avec l’arrivée de Steve Mandanda. L’international Bleu étant blessé, il assure depuis fin mars l’intérim dans les buts marseillais avec brio. Jeudi soir, contre Salzbourg, malgré les deux encaissés sur lesquels il ne peut rien, il a su assurer l’essentiel.

Sérieux et appliqué, le gardien de l’OM s’est surtout distingué dans les moments chauds de Salzbourg où il a fait les parades qu’il fallait. Deux arrêts ont surtout retenu l’attention alors que les Marseillais étaient menés 2-0. A la 72ème minute, Pelé réalise la parade parfaite sur sa gauche suite à une tentative de Hee-Chan Hwang, et surtout dans la prolongation à la 99ème, il repousse une tête de Duje Caleta-Car à bout pourtant d’une manchette réflexe magnifique ! Deux interventions qui permettent aux Olympiens d’accéder à la finale de la Ligue Europa.



L'albatros, le roi du Clean Sheet

L’an dernier, Yohann Pelé avait déjà montré toute son importance dans les buts de l’OM. Le club phocéen avait fini avec la 4ème meilleure défense de Ligue 1 et sa 5ème place devait beaucoup à son gardien d’1m 96 auteur de 18 clean sheets. Décisif à plusieurs reprises l’an passé, il a récidivé ce jeudi en Ligue Europa. Mais la scène européenne n’est pas son seul cadre d’expression.

Depuis le début du mois d’avril, il a pris part à 9 rencontres avec un bilan plus que correct. S’il n’a gardé ses buts inviolés qu’à 3 reprises, il n’a pris que 10 buts dont 3 contre le PSG et 2 contre l’ASSE. Depuis la blessure de Mandanda, il n’a connu que deux fois la défaite, deux fois en Ligue Europa contre le RB Leipzig à l’aller (1-0) et ce jeudi contre Salzbourg. Deux fois sans conséquence, puisque l’OM poursuit sa route en Ligue Europa en grande partie grâce à lui et ses parades.