Lille - Bordeaux : le LOSC pose un pied sur le podium

Voir le site Téléfoot

error
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-27T20:05:00.000Z, mis à jour 2014-04-27T23:59:39.000Z

En l'emportant sur sa pelouse devant Bordeaux, le LOSC a presque assuré sa place au tour préliminaire de la Ligue des Champions. Les hommes de René Girard (3e) comptent en effet sept points d'avance sur l'ASSE (4e) à trois journées du terme du championnat.

Le LOSC, nettement supérieur aux Girondins de Bordeaux, fait la bonne opération de cette 36e journée en validant les trois quarts de son billet pour le tour préliminaire de la C1.


Lille peut voir venir

La pression toute relative née de la victoire de l'ASSE à Annecy devant l'ETG samedi soir n'a en rien perturbé les Lillois. Devant son public, les joueurs de René Girard ont sorti leur meilleur match depuis le début du mois. Une victoire par la plus petite des marges mais qui suffit au bonheur des Nordistes. Les trois points empochés s'ajoutent aux 64 qu'ils détenaient déjà leur offrant sept longueurs d'avance au classement sur l'AS Saint-Etienne. A deux journées du terme, un boulevard s'ouvre à eux pour l'acquisition de la troisième place si convoitée.


13e but pour Kalou

L'absence de dernière minute de Martin (blessé) avait contraint René Girard à aligner les jeunes Mendes et Origi. Sans particulièrement briller, les deux joueurs ont réussi à porter le danger sur le but adverse. Le Belge a failli marquer sur un centre juste avant la pause mais Carrasso veillait. Le Cap-Verdien a aussi testé le gardien bordelais sur une frappe de loin, déviée par Sané (42e). Il marquera néanmoins le deuxième but des siens à la 68e en étant à la réception d'un coup franc surpuissant de Kjaer repoussé dans ses pieds par le gardien bordelais (2-0). Auparavant, Kalou avait inscrit son 13e but de la saison d'une tête suite à une ouverture parfaite de Balmont (23e). Une soirée en tout point positive donc et ce en dépit de la réduction du score bordelaise sur penalty signée Jussié (2-1, 71e) : "On a une équipe en construction avec beaucoup de jeunes et on arrive à faire avec, se félicitait Kalou. L'important pour nous était de prendre les trois points pour assurer cette troisième place."


"Cest une honte" lâche Francis Gillot

"Un match commence dès la première minute. Il y a un plan de jeu à respecter ce que ne font pas les joueurs. On a commencé à aligner trois passes de suite à partir du moment où on a été mené au score. C'est une honte." Ces propos sortis de la bouche de Francis Gillot ont été tenus dès la pause. Pas sûr que la seconde période de ses joueurs ait déridé l'entraîneur girondin. On notera tout de même une certaine cohérence au sein de la formation bordelaise, l'analyse de Carrasso à la fin du match rejoignant celle de son coach : "On a subi tout le match et quand on ne subissait pas ils nous attendaient pour nous contrer. Ils ont eu beaucoup d'occasions, il n'y a donc rien à dire. Ils sont plus forts que nous et il suffit de voir le classement pour le constater."


Lors de la prochaine journée, le LOSC se déplacera à Bastia alors que les Girondins évolueront à Valenciennes.