Lille - Girard : "Digne fait partie des partants potentiels"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-04T09:32:00.000Z, mis à jour 2013-07-04T09:40:13.000Z

René Girard a pris la succession de Rudi Garcia sur le banc du LOSC. De son aveu personnel, sa prise de fonction se passe très bien mais il doit gérer un effectif amoindri par des départs. Tout devrait être stabilisé prochainement.

Le club nordiste est le grand perdant de la saison. Le LOSC a terminé à la pire place, sixième. Privée de compétition européenne, la formation lilloise est dans l'obligation de vendre et voit ses meilleurs éléments renforcer la concurrence. René Girard a conscience de la situation. « Quand j'ai accepté le challenge, les choses étaient claires. C'est un cycle qui se termine », a-t-il expliqué dans un entretien accordé au Figaro.

Des départs majeurs
Dimitri Payet ou encore Aurélien Chedjou, deux joueurs majeurs, ont quitté le club durant ce mercato. Pourtant, René Girard ne déplore pas ces transferts, il était prévenu. « Le président avait annoncé le départ de cinq joueurs au maximum. Trois sont déjà partis donc le groupe devrait se stabiliser ». Un autre départ est encore à l'ordre du jour, celui du défenseur latéral gauche, Lucas Digne.

Girard confirme pour Digne
Le joueur de 19 ans est annoncé très proche de l'AS Monaco. Le technicien français n'a pas nié le probable départ du joueur sans évoquer sa future destination. « Pour Lucas Digne, je ne sais pas où en sont les discussions mais il fait partie des partants potentiels. C'était acquis dès le départ ». Le transfert de l'international tricolore des moins de 20 ans est donc imminent. Tout devrait se régler à son retour du Mondial.

Repartir sur de nouvelles bases
Pour René Girard, les attentes ne doivent plus être les mêmes car le club connaît une fin de cycle. Mais le talent est là. « Il y aura peut-être un peu moins de maturité dans le groupe la saison prochaine mais il y aura de la jeunesse et du talent ». Le coach des Dogues est donc serein et a confiance en son effectif. Le club a amorcé un virage cet été, la saison prochaine donnera des éléments de réponses.

Entre le recrutement de Monaco, la puissance du Paris Saint-Germain et les poursuivants (OM, OL et Saint-Etienne), Lille aura beaucoup de mal à batailler pour les premières places.