Dans l'actualité récente

Lille : Girard s'apprête à retrouver la Mosson

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-10-17T10:26:00.000Z, mis à jour 2013-10-17T10:42:45.000Z

Le LOSC se déplace sur la pelouse de Montpellier samedi soir (20h). Un moment particulier pour l'entraîneur des Dogues, de retour à la Mosson. Pour l'occasion, le technicien français a évoqué ses relations avec Louis Nicollin, le début de saison lillois...

Retrouvailles. René Girard va de nouveau fouler la pelouse de la Mosson. Mais cette fois, ce sera dans la peau de l'adversaire. Après quatre saisons passées dans l'Hérault, l'ancien sélectionneur espoir a quitté le MHSC, pas dans les meilleures conditions. Il ne faut pas s'attendre à de belles embrassades entre le coach du LOSC et le président montpelliérain. René Girard a tourné la page.

Un départ en mauvais termes
S'il ne regrette pas d'être parti, il aurait cependant préféré que cela se fasse dans de meilleures conditions. « Ce que je regrette, c'est qu'on aurait pu se quitter en d'autres termes. (...) Mais on était arrivés à une fin de cycle », a-t-il déclaré dans les colonnes de L'Equipe. Mais il ne fera pas d'esclandre pour son retour car il est « quelqu'un de poli et de bien élevé ».

Relancer le LOSC
Cette saison, Lille ne dispute aucune compétition européenne. La faute à une dernière saison décevante. « Il fallait remettre la machine en marche après une fin de saison dernière un peu compliquée, mais il n'y a pas d'autosatisfaction. Nos débuts sont peut-être au-delà de nos espérances (...) C'est bien d'être secoué dans son quotidien », explique-t-il. Les Dogues sont actuellement troisièmes de Ligue 1.

Un groupe équilibré
L'arrivée de René Girard et les nombreux départs (Chedjou, Payet, Thauvin...) ne laissaient rien présager de bon. Pourtant le coach lillois est content de son effectif. « On n'est pas en manque de leaders dans toutes nos lignes. Mais personne n'écrase le collectif, il y a un équilibre ». Il attend désormais que Marvin Martin prenne une nouvelle dimension. « Il ne lui manque pas grand-chose pour être performant mais il doit s'en persuader ».

Lille réalise un bon début de championnat. Il faudra confirmer ça à la Mosson.