Dans l'actualité récente

Liste des 23 : Ce sera leur première grande compétition avec les Bleus

Voir le site Téléfoot

Kanté et Payet après la Russie
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-05-12T18:57:52.038Z, mis à jour 2016-05-12T18:59:43.574Z

Ils se sont fait une place au soleil lors de la dernière ligne droite vers l'Euro. Anthony Martial, Kingsley Coman, N'Golo Kanté, Dimitri Payet et Jérémy Mathieu vont vivre leur première compétition internationale sous le maillot tricolore.

Ils étaient attendus et sont bien présents parmi les 23 joueurs sélectionnés par Deschamps. Certains d'entre eux devraient même jouer un rôle actif durant cet Euro. 

Payet et Kanté ivres de joie contre la Russie :


Pas de surprise mais des confirmations

Faute de surprises dans la liste dévoilée ce jeudi soir par Didier Deschamps au 20h de TF1, ce sont eux, lors des prochaines heures, qui vont attirer les regards et alimenter les discussions avant que tout le monde ne bascule dans le vif de sujet. Si leur présence était attendue, le soulagement devait être de mise pour chacun d'entre eux au moment de voir apparaître leur visage et leur nom sur l'écran de télévision.

Un dernier rassemblement décisif

Pour tous, le rassemblement fin mars pour les matches de préparation face aux Pays-Bas et à la Russie a été salutaire. Certains (Coman, Martial) en avaient profité pour faire étalage de leur progrès et de leur acclimatation au sein de la sélection. D'autres (Payet, Kanté) ont tout simplement saisi leur chance pour marquer des points décisifs dans l'esprit du sélectionneur. Jérémy Mathieu, tout juste revenu de blessure contractée face à la Russie (le 29 mars), voit lui sa polyvalence récompensée.

Payet, maître du jeu ?

Parmi ces cinq bizuts à l'échelon international, certains peuvent sérieusement envisager ne pas jouer que les utilités. Dimitri Payet et Anthony Martial, si on se réfère aux dernières compositions du sélectionneur, briguent une place de titulaire où la vista et la technique de l'un et la vitessse de l'autre doivent être à même de faire basculer les rencontres. Au milieu, si Kanté parait logiquement en retrait du trio Diarra-Matuidi-Pogba, son aptitude à évoluer aux trois postes devrait lui garantir un temps de jeu certain dont il avait fait un bel usage en mars dernier face à la Russie. Coman, dans un rôle de joker de luxe qui lui sied au Bayern devrait lui-aussi avoir l'opportunité de s'illustrer.