Liste des 30 : les grands absents

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-05-12T09:17:00.000Z, mis à jour 2010-05-12T09:17:00.000Z

Raymond Domenech a finalement livré une liste de 30 joueurs hier soir sur TF1, se donnant comme bon nombre de ses collègues sélectionneurs un peu de temps supplémentaire avant d'indiquer les 23 retenus pour la Coupe du monde. Si quelques noms surprenants prennent place dans cette liste, certaines absences sont peut-être encore plus riches d'enseignements.

Patrick Vieira

L'absence du capitaine des Bleus, celui qui était logiquement devenu le leader de cette sélection après le départ de Zidane, interpelle évidemment. Vieira aura pourtant tout tenté, malgré ses blessures récurrentes, pour revenir à son meilleur niveau. Mais le relatif échec de son transfert à Manchester City en cours de saison, encore marqué par les blessures, semble avoir définitivement convaincu le sélectionneur que la carrière du grand Pat' en équipe de France était terminée.

Karim Benzema
Tous les spécialistes l'admettent, de tous les attaquants français, Benzema est sans doute le plus talentueux. Son arrivée au Real Madrid était censée lui permettre de franchir un palier décisif afin de s'imposer en sélection, où Thierry Henry et Nicolas Anelka, voire André-Pierre Gignac lui sont régulièrement préférés. Seulement voilà, l'ancien buteur de l'OL n'est pas parvenu à piquer sa place de titulaire à Gonzalo Higuain, qui a réalisé sa meilleure saison au Real. Ajoutez à cela les problèmes de comportement qu'a connu Benzema avec le sélectionneur et certains cadres des Bleus pendant le catastrophique Euro 2008, et l'explication de son absence paraît soudain limpide.

Samir Nasri
Encore un joueur au potentiel immense, issu comme Benzema et Ben Arfa de la fameuse génération 1987, pétrie de talent mais dont les techniciens et les joueurs expérimentés critiquent souvent l'état d'esprit. Nasri n'a pourtant pas démérité en réussissant une saison très satisfaisante avec Arsenal. Mais Raymond Domenech ayant déjà du mal à trouver une place à Yoann Gourcuff dans son système de jeu, Samir Nasri, au profil similaire, a dû s'effacer devant le meneur de jeu des Girondins de Bordeaux.

Julien Escudé
Son but contre son camp dans un match décisif contre la Roumanie semble avoir plombé son moral en Bleu et ses chances d'intégrer le groupe. Dommage pour lui car le chantier de la défense ouvrait de nombreuses possibilités.