Liverpool : Sakho affiche sa frustration

Voir le site Téléfoot

Mamadou Sakho et Jürgen Klopp   Liverpool
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-09-24T15:41:15.834Z, mis à jour 2016-09-24T15:41:24.480Z

Mamadou Sakho ne comprend pas pourquoi il n'est toujours pas sélectionné par son coach Jurgen Klopp. Au risque de se tirer une balle dans le pied, il a exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux la nuit dernière.

Mamadou Sakho a tenu à montrer son incompréhension sur sa situation à Liverpool, sur son compte Snapchat.

L’Archive du jour : Mamadou Sakho "Red" dingue de Liverpool

« Je n’ai toujours pas parlé parce que je veux parler sur le terrain »

Il fallait que ça sorte. Mamadou Sakho, qui n’a plus joué depuis son contrôle positif à un brûleur de graisse en avril dernier - pour lequel il a été blanchi -, n’en peut plus d’être mis à l’écart à Liverpool. L’ancien défenseur du PSG a exprimé son mécontentement sur son compte Snapchat dans la nuit de vendredi à samedi. « Ça fait maintenant trois semaines que je suis prêt à jouer, a expliqué l’international français. J’ai fini mon travail de remise en forme. Ils ne veulent même pas que je joue avec la deuxième équipe. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je bosse toujours dur comme un soldat scouser (surnom des habitants de Liverpool) ! Je n’ai toujours pas parlé parce que je veux parler sur le terrain. Je parlerai bientôt pour les gens qui me soutiennent et qui ne comprennent pas la situation. Je suis toujours heureux de vivre dans mon pays Liverpool avec ma famille. J’espère avoir une chance de jouer bientôt et de faire de mon mieux comme je le fais tout le temps. »


« J’accepte la situation mais je n’accepte pas les mensonges »

Le défenseur central des Reds a continué sur sa lancée. « J’accepte la situation mais je n’accepte pas les mensonges, a-t-il ainsi appuyé. Les fans doivent connaitre la vérité ! Merci de votre soutien. Je ne dis rien depuis six mois. Bonne nuit tout le monde. Vous ne marcherez jamais seul. » Des déclarations que Jürgen Klopp a sans doute peu goûtés et qui risquent d'isoler un peu plus l'ex-capitaine du PSG au sein du club de la Mersey.