Comment Liverpool a loupé le transfert de Cristiano Ronaldo

Voir le site Téléfoot

Ronaldo manchester
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-10-16T15:01:52.163Z, mis à jour 2017-10-16T15:04:09.544Z

Avant qu’il ne fasse les beaux jours du Real, Ronaldo a aussi brillé en Angleterre avec Manchester. Mais dernièrement, Gerard Houllier a révélé que le Portugais aurait aussi pu rejoindre Liverpool.

La belle carrière de Cristiano Ronaldo aurait pu connaître une toute trajectoire. Révélé lors de son passage à Manchester United sous les ordres d’Alex Ferguson, l’attaquant portugais était également dans le viseur d’autres formations. Liverpool était intéressé comme l’a indiqué Gérard Houllier aux journalistes de Liverpool Echo.


Repéré au tournoi de Toulon avant Manchester

L’histoire est connue. Lors d’un match amical entre le Sporting et Manchester United, Cristiano Ronaldo a impressionné, et ses adversaires, séduits par le jeu du jeune homme d’alors 18 ans, ont alors conseillé à Alex Ferguson de le recruter. L’attaquant portugais y restera six ans. Mais l’histoire aurait pu être différente. 

Gerard Houllier raconte en effet au Liverpool Echo que Liverpool dont il était l’entraîneur à l'époque était intéressé par Ronaldo : « Je l’avais vu au tournoi de Toulon, raconte l’ancien manager des Reds. Et on s’est lancés. Mais nous avions une grille de salaire et nous n’aurions pas payé le salaire qu’il désirait. Après ça, Manchester United a disputé un match amical contre le Sporting et tous les joueurs sont allés vers Alex Ferguson pour lui dire « on doit le recruter ». Mais j’ai accepté de ne pas briser la structure salariale. Je crois que cela nous aurais posé problème dans le vestiaire. »



Le Tallec et Sinama Pongolle à la place

Sur le flanc gauche de l’attaque de Liverpool, l’entraîneur français pouvait compter sur Harry Kewell. L’Australien avait en effet rejoint les Reds juste un mois avant en provenance de Leeds. Malheureusement, l’attaquant sera privé des pelouses à de trop nombreuses reprises à cause de blessures et n’a pas eu l’impact désiré. 

Ce qui laisse plusieurs regrets à Houllier comme il le laisse entendre dans Liverpool Echo : « On aurait peut-être gagné le titre avec Ronaldo […] Mais nous avions Harry Kewell qui était alors incroyable et qui avait très faim… mais qui s’est sérieusement blessé. Après cela, il n’a jamais retrouvé cette confiance, le même appétit. On a signé Florent Sinama Pongolle et Anthony Le Tallec, tous deux très loin des aspirations de Ronaldo. »