Liverpool: Anfield Road a rendu hommage à Chapecoense

Voir le site Téléfoot

Anfield, c'est autre chose
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-11-30T09:05:10.194Z, mis à jour 2016-11-30T11:25:37.654Z

Une minute de silence en hommage au club de Chapecoense a été observée mardi soir sur tous les terrains d’Europe. Anfield Road a marqué les esprits par son hommage et l'émotion qu'il a suscité.

Un match à Anfield Road est toujours un moment spécial, un événement, que l’on soit acteur ou spectateur il est un souvenir unique pour tout passionné de football. Mais mardi soir, à l’image du football brésilien, le cœur du mythique stade de Liverpool était meurtri. Avant leur quart de finale de Coupe de la ligue, Liverpool et Leeds ont rendu hommage aux victimes de la catastrophe aérienne qui a touché le club de Chapecoense.

Un You’ll Never Walk Alone en hommage

L’hymne du club, You’ll Never Walk Alone, est connu au-delà des frontières de Liverpool. Le mythique chant était traditionnellement repris par les cœurs d’Anfield Road avant l’entrée des joueurs sur la pelouse depuis les années 60. Mais  lors de son passage sur les bords de la Mersey, Rafael Benitez (2004-2010) a suggéré que les fans reprennent l’hymne du club après l’entrée des joueurs sur la pelouse d’Anfield. Un procédé uniquement autorisé par la Premier League, puisque lors des matches de coupes (FA Cup, League Cup, Champions League ou Europa League) l’hymne est entonné avant que les joueurs ne foulent le terrain. Mais lundi soir, sous l’impulsion de son célèbre Kop, Anfield Road a attendu les acteurs du match de coupe d’Angleterre pour rendre hommage au club de Chapecoense.


Puis Anfield s’est tu

Repris en cœur par tout le stade, ce You’ll Never Walk Alone s’adressé évidemment aux victimes de la tragédie, avant qu’Anfield Road ne fasse silence. Comme le veut la coutume, c’est dans un silence de cathédrale – caractéristique de la culture britannique- que les joueurs et les 54 000 spectateurs ont rendu hommage aux victimes de la catastrophe. Les joueurs des deux équipes arborés un brassard noir, en respect pour le club brésilien ainsi que pour les proches et les familles des 71 victimes