Liverpool-Arsenal : les Gunners prennent une correction

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-02-08T14:39:00.000Z, mis à jour 2014-02-09T09:20:56.000Z

Liverpool a étrillé Arsenal dans le choc de Premier League. Largement battus 5 buts à 1 après avoir été menés 4 à 0 à la mi-temps, les Gunners ont payé leur passivité défensive et leur manque d'entrain devant. La place de leader est menacée.

Liverpool a livré une véritable démonstration offensive lors du choc de la 25ème journée face à Arsenal. Complètement dépassés dans le jeu et sur coups de pied arrêté, les Gunners ont encaissé 5 buts et pourrait ne plus être leader en cas de victoire de Manchester City et/ou Chelsea. Malgré le score fleuve, Suarez n’a pas marqué et a laissé la lumière à Skrtel, Sturridge et Sterling.

Un Liverpool de gala
Il fallait voir la mine déconfite de Mezut Ozil après le troisième but de Liverpool, marqué par Sterling (17ème) après une perte de balle de l’ancien joueur du Real Madrid. A ce moment-là du match, les Reds menaient déjà 3 buts à 0, grâce notamment à un formidable doublé rapide de Skrtel (1ère, 10ème). Pour autant, la débâcle n’allait pas se terminer de sitôt et Anfield s’est longtemps demandé si le spectacle était bel et bien réel après la réalisation de Sturridge (20ème). Car avant la pause, l’actuel leader de Premier League a bel et bien vu ses filets trembler à quatre reprises et son poteau repousser une magnifique reprise de volée de Suarez (14ème). Pour faire simple, les Reds ont profité d’une entame de match complètement ratée d’Arsenal, avec des défenseurs qui n’y étaient pas du tout et un milieu de terrain apathique car souffrant énormément du pressing haut adverse. Avant la 30ème minute, les Gunners n’ont jamais pu vraiment posé le pied sur le ballon.

Un Arsenal en galère
Dix tirs à un avant la mi-temps. La réalité est dure pour Arsenal. Et au retour des vestiaires, il s’agissait de réagir. Pour Liverpool, il fallait avant tout contrôler et ne pas laisser les Gunners reprendre confiance en concédant un but dès la reprise. Mais le sursaut d’orgueil n’a pas eu lieu. Pire, les Reds ont une nouvelle fois aggravé le score, quasiment d’entrée, après un face-à-face gagné en deux temps de Sterling (52ème). La réaction adverse s’est trop fait attendre et si on a revu le Arsenal habituel par intermittence après que Liverpool ait relâché le pressing, il était déjà trop tard. Les hommes d’Arsène Wenger, trop longtemps absents à l’exception de Laurent Koscielny, ont tout de même sauvé l’honneur sur un penalty transformé par Arteta (69ème), consécutif à une faute de Steven Gerrard, défensivement super appliqué samedi.

Arsenal, leader menacé
Avec cette lourde défaite qui risque de remuer dans les têtes, Arsenal voit sa première place menacée par Chelsea, qui reçoit Newcastle, et Manchester City, qui se déplace à Norwich City. Mercredi prochain, le club de Londres tentera d’oublier la douche froide en recevant Manchester United. Le score final (5-1) est quasi historique tandis que Liverpool a brisé une série de confrontations perdues face aux Gunners. Au passage, les Reds consolident leur quatrième place et ne sont provisoirement qu’à trois points du podium.