Dans l'actualité récente

Liverpool - Chelsea : les Blues contrarient Liverpool

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-27T13:39:00.000Z, mis à jour 2014-04-27T17:44:23.000Z

Vainqueur 2 à 0 à Anfield, le Chelsea de Mourinho entretient l'incroyable suspense de cette fin de Premier League. Au classement, les Reds de Liverpool gardent deux longueurs d'avance sur les Blues et six sur Manchester City qui compte deux matches en retard.

Le choc de la 36e journée de la Premier League n'a pas souri à Liverpool qui s'imaginait faire un pas décisif vers le titre. Chelsea reprend espoir.


Nouveau coup gagnant pour Mourinho

Mourinho était déjà voué aux gémonies pour avoir tenter de fausser le championnat en envisageant d'aligner une équipe B pour ce choc tant attendu de la 36e journée. Au terme de celui-ci, on est plutôt tenté de saluer ce nouveau coup de poker gagnant du "Special One". Jamais le technico-tacticien portugais n'avait imaginé perdre ce duel décisif dans la conquête du titre. Il s'était chargé de bien faire passer le message à ses joueurs. Avec un seul novice aligné au coup d'envoi (le défenseur central tchèque Tomas Kalas), la formation des Blues avait de l'allure (Ba, Lampard, Schürrle, Azpilicueta, Ivanovic, Obi Mikel étaient notamment titulaires). Confirmation en a été donné tout au long de la rencontre.


Chelsea ne craque pas

Pourquoi changer une tactique qui gagne ? S'appuyant sur une défense hermétique en première période, les Londoniens ont subi les offensives des Reds sans jamais flancher. Ils ont même profité d'une glissade de l'enfant d'Anfield, Steven Gerrard, pour prendre l'avantage juste avant la pause (but de Ba, 1-0, 45+3). Les choses se compliquaient dès lors terriblement pour Liverpool obligé de se découvrir pour revenir au score. A la merci des contres des Blues, ils pêchaient par leur manque d'efficacité dans la surface adverse. Une nouveauté pour l'équipe de Brendan Rodgers qui restait sur onze succès consécutifs en championnat. Et ce qui lui pendait au nez est arrivé, une nouvelle fois au bout du temps additionel. Lancés dans un deux contre un face à Mignolet, Torres et Willan se jouait du portier local pour entériner la victoire des Blues (2-0, 90+5).


Liverpool perd la main

Ce succès sur les terres du leader relance totalement le suspense de la Premier League. Liverpool, dans le cas où Manchester City remporterait ses deux matches en retard (ce dimanche face à Crystal Palace et le 7 mai devant Aston Villa), perdrait la main au profit des Citizens, la faute à une différence de buts défavorable. Derrière, on peut compter sur Chelsea pour guetter le moindre faux pas de ses concurrents et leur voler la politesse. Il paraît que Mourinho y croit dur comme fer.


Lors de la prochaine journée (37e), Liverpool se déplacera à Crystal Palace, Chelsea accueillera Norwich et Manchester City se déplacera à Everton.