Liverpool et Dalglish recrutent Henderson, N'Gog s'en va

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-08T09:23:00.000Z, mis à jour 2011-06-08T09:35:29.000Z

Le Liverpool de Kenny Dalglish a enregistré sa première arrivée : Jordan Henderson, venu de Sunderland. David N'Gog fait le chemin inverse, en attendant d'autres mouvements...

Le Liverpool FC, vainqueur de la Ligue des Champions en 2005, a mal digéré le départ de Rafa Benitez l'été dernier, lui qui était resté à la tête de l'équipe première depuis 2004. L'arrivée au cours de cette saison de la légende Kenny Dalglish semble avoir donné un nouveau souffle aux Reds.


« King Kenny » (le roi Kenny) mise donc gros sur ce grand espoir du football anglais. Malgré son jeune âge (il fêtera bientôt ses 21 ans), il a fêté sa première sélection en novembre 2010, avec une titularisation face à l'équipe de France. Pour son désormais ex-entraineur Steve Bruce, il serait le « meilleur jeune footballeur Britannique actuel ». Sitôt la visite médicale passée, il aura pour mission de redynamiser le milieu de terrain d'un des clubs les plus populaires du Royaume.




Inclus dans la transaction, le Français David N'Gog jouera donc à Sunderland la saison prochaine. Il y rejoindra le Français Steed Malbranque, et les anciens de Ligue 1 Stéphane Sessegnon et Asamoah Gyan. Là, l'attaquant de 22 ans, formé au PSG, affrontera une concurrence moins féroce qu'à Liverpool. Malgré des performances parfois encourageantes, N'Gog n'a jamais percé sur les bords de la Mersey, barré par Fernando Torres puis Andy Carroll et Luis Suarez,ou encore Dirk Kuyt.




Le légendaire coach écossais devrait poursuivre son recrutement, soutenu par de nouveaux actionnaires américains. Et continuer à préférer les Britanniques, pour redonner à Liverpool une couleur locale parfois regrettée sous l'ère Benitez. Au milieu, il pencherait pour son compatriote auteur d'une bonne saison avec Blackpool, Charlie Adam. Et en défense centrale, Liverpool doit batailler avec Manchester United pour le grand espoir anglais de Blackburn, Phil Jones.


Le club semble être prêt à casser sa tirelire pour réintégrer le Big Four qu'il a quitté en fin de saison dernière. Le Kop d'Anfield recommence donc à rêver, grâce à son chouchou, « King Kenny » Dalglish.