Liverpool - Evra : Suarez au centre du cyclone

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-13T11:15:00.000Z, mis à jour 2012-02-13T11:21:53.000Z

L'attaquant uruguayen avait l'occasion de faire amende honorable pour ses retrouvailles avec Patrice Evra lors de la rencontre de Premier League à Old Trafford. En refusant de serrer la main du défenseur français, Luis Suarez s'est attiré les foudres de son club. Son avenir chez les Reds est-il déjà menacé ?

Auteur de la réduction du score lors de la défaite de son équipe (2-1), Suarez ne sera pas resté dans les mémoires pour son but.




L'évènement était attendu par tous les médias. Les retrouvailles entre Luis Suarez et Patrice Evra, quatre mois après les insultes proférées par l'attaquant, ont de nouveau créé une polémique. Alors que le défenseur français lui a tendu la main lors du protocole d'avant match, Luis Suarez a volontairement refusé de la serrer provoquant l'incompréhension d'Evra.




Dès la fin de la rencontre, Alex Ferguson s'est empressé de critiquer ouvertement l'attitude de l'Uruguayen : « Je n'arrive pas à y croire, c'est juste incroyable. C'est une honte pour le club de Liverpool. Ce joueur ne devrait plus être autorisé à jouer pour Liverpool » a-t-il déclaré avec fermeté. Le club de la Mersey s'est fendu d'un communiqué dimanche pour regretter cet acte qui a « déçu Kenny Dalglish, ses coéquipiers et le club » alors que le joueur leur avait promis de serrer la main d'Evra.




Luis Suarez s'est également exprimé au lendemain du match pour présenter ses excuses : « Je n'ai pas été fidèle à mon engagement non seulement envers mon entraineur mais aussi envers le club et ses valeurs et j'en suis désolé. J'ai fait une erreur et je regrette ce qui s'est passé » a-t-il indiqué.


Le quotidien britannique The Guardian précise néanmoins que l'attaquant ne risque aucune sanction pour cet acte d'avant match. La réconciliation avec le football anglais et les supporters de Liverpool s'annonce bien plus compliquée pour Luis Suarez.