Dans l'actualité récente

Liverpool : Mario Balotelli, ingérable à l’entraînement

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-08-14T10:53:18.888Z, mis à jour 2015-08-14T10:56:50.107Z

Arrivé à Liverpool la saison dernière, Mario Balotelli ne devrait pas s’éterniser en Angleterre. L’entraîneur des Reds ne compterait plus sur lui, excédé par son comportement à l’entraînement.

Véritable trublion du football, Mario Balotelli a connu plusieurs clubs prestigieux dans sa carrière comme l’Inter Milan, Manchester City et l’AC Milan. Désormais à Liverpool, l’Italien aurait excédé son entraîneur, qui aurait décidé de le vendre. Encore faut-il qu’un club se manifeste…

But contre son camp à l’entraînement

Entre Liverpool et Mario Balotelli, l’histoire d’amour semble arriver à son terme. Excédé par son comportement, Brendan Rodgers, lui aurait demandé de quitter le club. Et pour cause, son attitude à l’entraînement a été à plusieurs reprises déplorable. Simon Hughes, un journaliste du Telegraph, a confié deux anecdotes. Après la défaite face à Manchester United en mars dernier, le directeur adjoint du club, Colin Pascoe, avait rassemblé ses joueurs à l’entraînement. Mario Balotelli l’avait alors interrompu, en s’adressant à Jon Flanagan à l’autre bout du terrain. « Hey, hey… » avait alors clamé l’Italien, avant de se faire rappeler à l’ordre par son staff.

Le même jour, Super Mario a remis le couvert à l’entraînement. Durant une petite partie à 10 contre 10, l’Italien a récupéré le ballon au milieu de terrain, avant de l’envoyer dans ses propres filets. Son gardien, Brad Jones, est resté médusé. Balotelli s’est alors mis à rire, contrastant avec l’attitude de ses coéquipiers, dépités.

Une prime incroyable pour Mario Balotelli

Après ces deux événements, l’entraîneur des Reds, Brendan Rodgers, aurait pris la décision de ne plus compter sur l’Italien. Il ne l’a d’ailleurs pas convoqué pour la tournée de Liverpool cet été en Australie et en Asie, et lui aurait demandé de se trouver un nouveau club. Problème, aucune grosse écurie ne se serait montrée intéressée. Un an après avoir rejoint l’Angleterre contre 25 millions d’euros, il pourrait alors être contraint de rester chez les Reds, lui qui y est lié jusqu’en 2018. S’il y restait, le Guardian explique qu’il toucherait une prime à six chiffres, pour le récompenser de sa fidélité. En quittant l’AC Milan, il avait renoncé à une grosse partie de son salaire.

Mario Balotelli pourrait relancer sa carrière à la Sampdoria. Le club italien lorgnerait sur l’ancien du Milan.