Liverpool : Steven Gerrard allume Benitez et Diouf

Voir le site Téléfoot

L'entraîneur de Liverpool Rafael Benitez et Steven Gerrard, le capitaine des Reds
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-09-16T13:50:03.050Z, mis à jour 2015-09-16T13:50:03.050Z

La nouvelle autobiographie de Steven Gerrard sortira le 24 septembre. Et dans les premiers extraits, le capitaine de Liverpool critique son ancien entraîneur, Rafael Benitez et un ancien coéquipier, El-Hadji Diouf.

A seulement 35 ans, Steven Gerrard s'apprête à publier sa quatrième autobiographie. La dernière en date, dont le titre est "Steven Gerrard. My Story", sera disponible dans les rayons le 24 septembre prochain. Avant sa parution, le journal <em>Daily Mail</em> a eu accès aux bonnes feuilles de l'ouvrage. Et Steven Gerrard en profite pour égratigner Rafael Benitez et El-Hadji Diouf.

Autobiographie de Steven Gerrard, My Story

Gerrard critique Benitez

Pour l'ancien capitaine emblématique des Reds, qui évolue depuis cet été au Los Angeles Galaxy, Rafael Benitez était un entraîneur "froid, tout en contrôle, distant et sans émotion".

Gerrard regrette fortement la gestion de l'équipe de Benitez et notamment la vente de Xabi Alonso au Real Madrid : "Rafa Benitez, qui avait été si intelligent de recruter Xabi Alonso, était tout autant stupide de le vendre au Real Madrid cinq ans plus tard. Ce fut une décision désastreuse de le vendre, surtout pour seulement 35 millions d'euros. Il aurait pu continuer à jouer pour Liverpool six ou sept ans, après son départ en 2009. Je pense plus souvent aux joueurs spéciaux que l'on a perdus - Xabi Alonso, Fernando Torres, Luis Suarez - qu'aux terribles recrues avec lesquelles nous nous sommes embourbés."

Diouf en prend pour son grade

Quand Steven Gerrard évoque les "terribles recrues", il fait référence à l'international sénégalais El-Hadji Diouf, arrivé à Liverpool en 2002 qui était alors entraîné par Gérard Houillier : "Gérard, un très bon manager et habituellement un homme sage qui sait juger les gens, a recruté Diouf à l'été 2002. Il l'a acheté 15 millions d'euros à Lens, uniquement sur la recommandation de son ancien assistant Patrice Bergues qui l'avait entraîné à Lens. Il était censé être l'une des trois recrues qui devaient permettre à Liverpool de redevenir champion d'Angleterre. Nous avions fini deuxièmes derrière Manchester United la saison précédente, et le recrutement du trio Diouf, Salif Diao et Bruno Cheyrou était supposé nous amener jusqu'au titre. C'était probablement le plus gros gâchis dans l'histoire de Liverpool. Nous avons terminé la saison à la cinquième place et Diouf a scellé sa place en tête de liste des recrues de Liverpool que j'ai le moins appréciées."

Ce n'est pas la première fois que Steven Gerrard critique El-Hadji Diouf et les deux joueurs ont l'habitude de se répondre par presse interposée.

Revoir les adieux de Steven Gerrard à Anfield