Liverpool-Tottenham : les Reds ne manquent pas l'occasion de prendre la tête

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-30T16:54:00.000Z, mis à jour 2014-03-30T16:59:08.000Z

Les Reds de Liverpool ont imposé leur loi à Anfield pour étriller les Spurs de Tottenham, battus dans tous les compartiments du jeu. Suite à la défaite de Chelsea et du nul de Manchester City, les voilà leaders.

Liverpool avait l’occasion de prendre la tête de la Premier League et les coéquipiers de Luis Suarez, une nouvelle fois étincelants, ne se sont pas fait prier. Ils ont même étrillés Tottenham dans une rencontre à quasi sens unique, sur le score fleuve de 4-0. Les Reds sont donc leaders du Championnat anglais.

L’entame parfaite
La défaite de Chelsea concomitante au nul de Manchester City sur la pelouse d’Arsenal était une aubaine pour Liverpool. Et les Reds n’ont pas attendu longtemps avant de se ruer vers l’avant et de faire parler la poudre, au grand dam d’Hugo Lloris. Dès la deuxième minute, le gardien français a vu ses filets trembler à cause d’un but contre son camp du pauvre Younes Kaboul, alors sous la pression de Suarez. Le début d’un long calvaire pour la défense des Spurs, dont les nombreux errements ont profité à leurs bourreaux, à l’image du but opportuniste de l’attaquant Urugayen (25ème), son 29ème cette saison. Assommé, Tottenham a essayé d’exister tant bien que mal mais les Reds, galvanisés par un public d’Anfield bouillant, était beaucoup trop forts.

Copie parfaite après la pause
A 2-0 au retour des vestiaires, on aurait pu croire que Liverpool allait se contenter de gérer. Mais c’était sans compter sur le talent offensif de cette équipe plus que jamais en lice pour le titre. Moutinho (55ème) puis Henderson sur coup franc (75ème) ont continué d’enfoncer Tottenham, incapable de se montrer dangereux devant et de contenir correctement les assauts de la vague rouge derrière. A l’heure actuelle, la différence de niveau entre les deux équipes est beaucoup trop importante pour éviter un naufrage, même si les Spurs ont montré de bonnes dispositions à l’extérieur. La victoire de Liverpool, la huitième de rang en Championnat, ne souffre d’aucune contestation.

La tête dans les étoiles
Avec 71 points en 32 journées, les Reds prennent donc la tête de la Premier League, avec deux longueurs d’avance sur Chelsea, dont la défaite à Crystal Palace fait très mal. Certes, Manchester City peut repasser devant en remportant ses deux matches en retard mais Liverpool peut savourer sa place au classement. C’est d’autant plus vrai que le club de Brendan Rodgers recevra ses deux rivaux pour le titre, à commencer par Manchester City le 13 avril prochain. Les deux chocs seront déterminants pour la couronne.