LOSC : Martin et Kalou, des recrues déjà décisives au Grand Stade de Lille

Voir le site Téléfoot

Mercato Buzz : Kalou, Villa, nouvelles stars de la L1 ?
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-08-18T10:51:00.000Z, mis à jour 2012-08-19T11:29:53.000Z

Si le premier résultat de Lille dans son Grand Stade flambant neuf est plutôt mitigé (1-1), les performances de Marvin Martin et Salomon Kalou, ses deux recrues stars de cet été, ont elles été à la hauteur de l'événement, l'ancien Sochalien centrant pour la tête de l'Ivoirien pour le premier but lillois de l'histoire de cette nouvelle enceinte.

Marvin Martin, Salomon Kalou : les deux recrues-phare du mercato lillois n'ont pas attendu bien longtemps avant de frapper, avec une passe décisive du premier pour un but du second pour leur premier match joué à domicile, ce dans une toute nouvelle enceinte pleine de 50 000 fans du LOSC.



Nancy marque le premier but de l'histoire du Grand Stade Lille Métropole


Opposés à une équipe de Nancy qu'ils savaient attentiste, les Lillois ont fait ce qu'on attendait d'eux : faire le jeu, enchainer les passes et pousser leurs adversaires dans leurs retranchements. Après 23 minutes de jeu, Salomon Kalou, une des grandes recrues lilloises de l'été, aurait même dû ouvrir la marque, sa frappe terminant un beau déboulé au centre terminant à quelques centimètres du but nancéen. Et ce sont en fait les Nancéens qui, les premiers, profitant d'un court moment relâchement de Mavuba et Chedjou, ont ouvert le score, la faute à un Djamel Bakar opportuniste et assez lucide pour placer un superbe enroulé qui s'en ira mourir dans le but gardé par Landreau (34ème).



Martin omniprésent, Kalou déjà décisif


Malgré ce but, les hommes de Rudy Garcia ne se sont pas relâchés. Au contraire, ils ont alors continué à pousser, à l'image d'un Marvin Martin omniprésent autour du rond central. Durant le quart d'heure qui suit l'ouverture du score nancéenne, il se montre davantage, oriente le jeu et se déplace sur toute la largeur afin d'ouvrir des brèches dans la défense nancéenne. Et sur une touche côté droit, il combine parfaitement avec Béria qui lance parfaitement l'ancien Sochalien vers le point de corner. Un petit contrôle, un rapide regard vers la surface adverse, un centre enroulé pour la tête décroisée de Kalou : le LOSC égalise devant une foule toute acquise à sa cause, et surtout celle de Martin et Kalou, ses deux recrues estivales !



En attendant Copenhague et le PSG dans 15 jours


Ce match nul en guise d'inauguration de son Grand Stade ne fait pas les affaires d'un LOSC aux grandes ambitions. Mais sous un soleil de plomb, sans deux de ses titulaires (Debuchy touché avec la France mercredi, Basa blessé à l'échauffement) et face à une équipe de Nancy refusant ou presque le jeu, les hommes de Rudy Garcia accueillent certainement ce résultat avec philosophie. Mais les futures échéances à domicile, fin août face à Copenhague en barrages retour de la Ligue des Champions, et surtout une superbe opposition face au PSG des Zlatan, Thiago Silva et autres Pastore début septembre, devront être plus abouties. Pour cela, Rudy Garcia pourra certainement compter sur Marvin Martin et Salomon Kalou.



Si Lille a perdu une star en vendant Eden Hazard à Chelsea, le club nordiste a recruté Marvin Martin et Salomon Kalou, deux joueurs déjà bien intégrés dans le jeu lillois et capables eux aussi de coups d'éclat. Suffisant pour gagner une voire deux places au classement à la fin de la saison ? Premier élément de réponse en septembre, pour une affiche Lille-PSG des plus alléchantes.