LOSC - Rio Mavuba : "Je crois encore à l'Euro 2016"

Voir le site Téléfoot

MyGuest : Rio Mavuba répond à vos questions (20/04/2011)
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-13T10:07:18.977Z, mis à jour 2015-09-13T12:02:01.043Z

Rio Mavuba était l'invité en plateau de Téléfoot. Le milieu de terrain de Lille est revenu sur le début de saison de son club et n'oublie pas l'équipe de France.

Capitaine du LOSC, Rio Mavuba s’est aussi exprimé sur ses adversaires en Ligue 1, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais. 

"Finir dans le premier tiers

Auteur d’un début de saison correcte avec une victoire, trois nuls et une défaite face au Paris Saint-Germain (un but encaissé), le Lille sauce Hervé Renard s’est déjà frotté au dernier podium de Ligue 1, Paris, Lyon et Monaco. Les deux nuls récoltés face aux rhodaniens et monégasques donnent confiance à Rio Mavuba. "On aimerait bien finir dans le premier tiers du championnat avec le LOSC", a déclaré le milieu de terrain, conscient qu’il demeure difficile de viser mieux, en raison du contexte économique. "On a revu notre effectif à la baisse par rapport aux années précédentes. Vu les finances, on vend chaque année nos meilleurs joueurs et il faut faire avec", a-t-il ajouté.

Les Bleus ? "Compliqué aujourd’hui

Dans le groupe des 23 pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, Rio Mavuba éprouve bien des difficultés à se faire une place au sein de l’équipe de France. Un constat dont il ne se cache pas. "C’est un peu plus compliqué aujourd’hui. D’autres ont pu prouvé, existé", admet celui qui compte 13 sélections sous le maillot tricolore. Néanmoins, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux ne désespère pas de faire partie des sélectionnés de Didier Deschamps pour le championnat d’Europe en juin prochain. "Je sais que ça peut aller très vite. Je crois encore à l'Euro 2016. Il faut être ambitieux, même si je ne fais pas partie des favoris", a-t-il expliqué.

 

"Avant, Paris jouait le maintien

Si Rio Mavuba confie n’avoir aucun regret dans sa carrière, si ce n’est d’avoir vécu une grande expérience à l’étranger, il reste un observateur attentif d’un championnat qu’il a remporté avec le LOSC en 2011. L’ancienne sentinelle de Villarreal s’est exprimée sur les atouts offensifs de l’OL. "Avec Lacazette et Beauvue, Lyon a des solutions sans Fekir". Tout comme il donne son opinion sur la concurrence entre Kevin Trapp, le nouveau gardien du PSG et son prédécesseur, Salvatore Sirigu. "Trapp, il ne faut pas le faire culpabiliser. Sirigu ne démérite pas, il a fait de très belles saisons". Enfin, le numéro 24 nordiste n’est pas surpris de la forme actuelle de son compatriote Blaise Matuidi. "C’est la preuve qu’évoluer au contact de grands joueurs, on progresse". Avant de donner son pronostic sur le futur champion : "Il y a quelques années, le PSG jouait le maintien et depuis l’arrivée des Qataris, ils sont sûrs de finir champions. Ils sont beaucoup d’avance sur tout le monde", a conclu celui qui devrait disputer son 500ème match professionnel vendredi prochain à Rennes, lors de la 6ème journée de Ligue 1.