Dans l'actualité récente

Lyon-ASSE : victoire historique pour les Verts

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-30T21:15:00.000Z, mis à jour 2014-03-30T21:20:28.000Z

Saint-Etienne est allé s'imposer à Gerland dans un 108ème derby qui sonne comme la fin des espoirs lyonnais pour la course à la Ligue des Champions. La rencontre, au demeurant assez équilibrée, aurait pu tourner à l'avantage de n'importe qui.

Dans un 108ème derby bouillant malgré l’absence des supporters stéphanois, l’AS Saint-Etienne a signé une victoire historique sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (2-1). Rejoints au score, les Verts ont fait la différence en deuxième mi-temps avec une tactique très surprenante (3-5-2).

1-1 à la mi-temps
C’était le match à ne pas perdre et il fallait voir la réaction des Lyonnais à l’issue de la rencontre, électrique comme d’habitude quand il s’agit d’un derby entre les Verts et les Gones. L’entame du match a pourtant été à l’avantage des hommes de Rémi Garde, qui ont malheureusement concédé un but sur une combinaison entre Brandao et Erding (28ème), duo d’attaque inédit mis en place par Galtier. Pas résolu à abdiquer si vite, l’OL a répondu une dizaine de minutes plus tard, sur une offrande d’un Gomis battant pour une superbe reprise de Lacazette (39ème). Score de parité à la pause, le spectacle s’annonçait musclé jusqu’à la fin.

Les Verts, pour l’Histoire
Depuis 18 matches toutes compétitions confondues, Saint-Etienne n’avait plus marqué plus d’un but lors d’un match face à Lyon. Une statistique qui fait peur mais qu’a tenu à démentir Max Gradel, auteur d’une réalisation synonyme de succès pour les siens. La deuxième mi-temps était jusqu’alors équilibrée et aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Les Lyonnais, qui pouvaient bénéficier d’un pénalty sur une main de Sall dans la surface, ont poussé jusque dans les derniers instants. Mais les Verts tenaient à ce succès, seulement deuxième en 30 face-à-face.

L’OL peut faire une croix sur la C1
Bien plus qu’une défaite face au pire ennemi, cette victoire de Saint-Etienne sonne clairement comme la fin des espoirs lyonnais dans la course à la Ligue des Champions. Car les Gones pointent désormais à 9 points de la troisième place toujours détenue par Lille. Pour les hommes de Christophe Galtier, la fin de saison s’annonce haletante puisqu’ils ne sont qu’à trois longueurs de la compétition reine avec un calendrier plutôt favorable. Autant dire que ce 108ème derby enlevé possède une double saveur.