Lyon écrase Saint-Etienne au terme d'un derby bouillant

Voir le site Téléfoot

RTS10211
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-05T22:36:28.253Z, mis à jour 2017-11-05T22:36:28.433Z

Spectaculaire et parfois très limite au niveau des comportements de certains joueurs, le derby a accouché d'une victoire écrasante de l'Olympique Lyonnais (5 buts à 0).

Un derby entre Lyon et Saint-Etienne ne ressemble à aucun autre match et le 115e de l'Histoire n'a pas dérogé à la règle. L'OL en est sorti large vainqueur et en profite pour remonter sur le podium en restant sur les talons de Monaco.

Le match retardé

On jouait à peine depuis 30 secondes quand Clément Turpin a dû interrompre la rencontre en raison de fumigènes jetés sur la pelouse. On peut difficilement faire pire pour démarrer un tel choc mais cela aura au moins eu le mérite de rajouter un peu plus de tension à un match se déroulant dans un Geoffroy-Guichard très bouillant. Sauf que Memphis Depay n'a pas mis longtemps à calmer les supporters des Verts en ouvrant le score très vite, peu après la reprise du match (11e). Une mauvaise nouvelle qui en a amené une autre : la sortie d'Hamouma, blessé et coupable de l'erreur à l'origine du contre lyonnais (un corner mal tiré). Les vents étaient déjà bien contraires pour les hommes d'Oscar Garcia, qui ont cédé une deuxième fois en première mi-temps suite à une frappe somptueuse de Nabil Fekir (26e).

Un expulsé, comme d'habitude

Après la pause, l'affaire s'est encore plus compliquée pour Saint-Etienne après l'expulsion de Léo Lacrois, auteur d'un tacle hyper dangereux sur Nabil Fekir (48e). Un carton rouge qui a mis de l'huile sur le feu et énervé encore plus les hommes présents sur la pelouse. Mais, alors en supériorité numérique, Lyon n'avait plus qu'à dérouler et Mariano Diaz en a vite profité pour allumer Stéphane Ruffier (57e). Dans la foulée, Traoré s'est fendu d'une frappe enroulée pour tromper le gardien stéphanois à son tour (64e) et Fekir s'est offert un doublé pour la route (85e). La célébration du joueur lyonnais, en forme de provocation, n'a d'ailleurs pas plu aux supporters, lesquels ont malheureusement envahi le terrain. Un mauvais geste - il a montré son maillot devant le kop stéphanois - qui a conduit à une deuxième interruption. Et à un carton jaune pour Fekir…

Il n'y avait strictement rien à faire pour les troupes d'Oscar Garcia, dominées et trop en-dessous de leurs adversaires du soir. "Ce n'est pas forcément le meilleur qui gagne, c'est celui qui en veut plus" annonçait Stéphane Ruffier. Dimanche, non seulement Lyon en voulait plus, mais il était très supérieur à Saint-Etienne.

Lyon remonte sur le podium

L'Olympique Lyonnais remporte sa 40e victoire dans un derby, ce qui le rapproche un peu plus de Saint-Etienne dans cette statistique (43 succès). Au classement, les Gones remontent sur le podium, en restant à trois points de l'AS Monaco et sept du PSG. Ils repoussent en outre les Verts à sept longueurs.


Plus d'actualité