Lyon - Garde : " Aucune facilité face à l'Apoel Nicosie "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-13T18:06:00.000Z, mis à jour 2012-02-13T18:13:25.000Z

L'Olympique lyonnais retrouve la Ligue des Champions demain soir pour le huitième de finale aller contre l'Apoel Nicosie. En marge de la rencontre, Remi Garde a souhaité rappeler le respect nécessaire face à cet adversaire et le besoin de récupérer une cohésion dans le jeu.

La défaite du week end dernier à domicile face à Caen n'a pas rassuré l'OL avant ses retrouvailles avec la Ligue des Champions.




Lors du tirage au sort des huitièmes de finale, l'Apoel Nicosie avait été considéré comme l'équipe la plus abordable possible pour l'OL. Novice à ce stade la compétition les Chypriotes se sont qualifiés premiers de leur groupe devant le Zénith Saint Petersburg. Cette performance impose le respect selon Remi Garde : « l'Apoel a fait un parcours remarquable et mérite d'être là ». Le revers contre Caen a rappelé aux joueurs qu'aucun match n'était gagné d'avance.




Afin de bien manœuvrer ce 9eme huitième de finale consécutif dans la compétition, l'OL cherchera à améliorer sa récupération de balle. C'est en effet sur ce domaine que le technicien français a souhaité mettre l'accent : « La stabilité et l'animation défensive ne se résume pas à une ligne. C'est un problème collectif, d'équilibre. Nous sommes capables d'encaisser beaucoup de buts mais capables d'en marquer beaucoup ». Le Dinamo Zagreb peut témoigner sur ce dernier point.




L'entraineur lyonnais demandera de la patience à ses joueurs mardi soir afin de ne pas trop se livrer. La « capacité de contre attaque intéressante » de l'Apoel Nicosie est redoutée par Garde qui souhaitera garder la cage lyonnaise inviolée avant le match retour.


Malgré les apparences, cette rencontre face aux Chypriotes a tous les ingrédients d'un match piège pour les Lyonnais.