Dans l'actualité récente

Lyon - Garde : " On se doit de relever la tête "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-08T09:16:00.000Z, mis à jour 2012-03-08T09:26:23.000Z

L'Olympique Lyonnais a été éliminé à la surprise générale contre l'Apoel Nicosie (0-1, 4-3 tab) en huitième de finale de la Ligue des champions. Fébrile en défense et inoffensif en attaque, l'OL sort de la compétition par la petite porte. Rémi Garde attend une réaction de ses joueurs après cette désillusion.

Impensable au moment du tirage au sort, l'élimination de Lyon est pourtant bien réelle ce jeudi matin.



Mené au score dès la neuvième minute de jeu par l'intermédiaire de Manduca, l'OL a éprouvé d'importantes difficultés pour rentrer dans la partie. Pris par la fougue des Chypriotes, les Rhodaniens ont été paralysés par l'enjeu. « Le début de match, très mauvais, a été la clé de la rencontre » estime Rémi Garde, « Nous avons paniqué défensivement, laissé des espaces, nous étions loin. »




Malgré cette incapacité à trouver l'équilibre souhaité dans le jeu, l'Olympique Lyonnais est resté au contact jusqu'à la fin de la prolongation. Malheureux par le passé dans l'exercice des tirs au but, le club de Jean Michel Aulas a perpétué cette tradition douloureuse. Les échecs successifs de Lacazette et Bastos envoient Nicosie en quart de finale de la compétition : « Quand on perd aux penaltys c'est toujours une grosse déception » affirma Garde quelques instants après la fin du match.




L'une des plus grandes déceptions de l'histoire européenne de Lyon aura besoin d'être digéré rapidement puisque le calendrier de l'OL s'annonce très chargé. Sans montrer de signe d'assommement, Rémi Garde espère que ses joueurs retrouveront leur statut pour redresser la situation en championnat : « Quand on est professionnel, on se doit de relever la tête et de digérer ».


La réception de Lille au Stade de Gerland ce samedi sera le premier test pour observer cette réaction ou non des partenaires d'Hugo Lloris.