Lyon : Mammana est un « crack » et c’est Cavenaghi qui le dit !

Voir le site Téléfoot

Emmanuel Mammana
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-07-19T08:33:47.042Z, mis à jour 2016-07-19T08:35:16.901Z

Nouvelle recrue de l’OL de l’intersaison, Emanuel Mammana est présenté comme une future pépite. L’ancien Bordelais, Fernando Cavenaghi, n’a aucun doute sur sa réussite dans le Rhône.

Ce sera l’une des curiosités de la reprise en Ligue 1. Encore méconnu du grand public, Emmanuel Mammana est l’une des grandes promesses du football argentin. Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à sortir son chéquier et investir plus de sept millions d’euros sur ce défenseur centre de 20 ans. Malgré son jeune âge, il a réussi à se faire sa place à River Plate depuis deux ans. Arrivé dans le Rhône depuis quelques jours, le jeune Argentin devra s’adapter très vite à son nouvel environnement pour sa première expérience européenne.

Aulas : "Fekir est un joueur de classe mondiale"


Une grande capacité d’adaptation

Pour l’ex-buteur des Girondins, Fernando Cavenaghi, qui a défié le jeune Mammana à l’entraînement à River Plate, le dauphin du PSG la saison dernière ne s’est pas trompé en misant sur lui cet été comme il l’a confié à L’Equipe : « C'est un crack ! Il est doté d'une excellente technique. Je suis persuadé qu'il a un bel avenir en sélection. Il s'est fondu très rapidement dans le groupe pro. J'ai été impressionné par sa capacité d'adaptation parmi les ‘grands’. » Mammana compte à ce jour une seule sélection. C’était juste avant le Mondial 2014 mais le futur remplaçant de Tata Martino, démissionnaire après l'échec en finale de la Copa America, ne devrait pas tarder à élever rapidement ce chiffre.


Il a ignoré l’Atlético ou l’Inter Milan

Vainqueur de la Copa Sudamericana et de la Copa Libertadores, Mammana avait déjà tapé dans l’œil des plus grands clubs européens depuis plusieurs mois. L'hiver dernier, il aurait pu partir à la Fiorentina mais il a préféré rester dans son club formateur pour continuer à engranger de l'expérience en étant certain d'être titulaire. Pour son grand saut sur le continent européen, il a demandé conseil à son coach, Marcelo Gallardo, qui connaît bien la Ligue 1.

« Le projet de l'OL m'a plu car j'ai senti que j'aurais ma chance Ligue 1 est un bon Championnat. Marcelo Gallardo ne m'en a dit que des choses positives, ce qui m'a conforté dans mon choix. J'ai hâte de découvrir la Ligue des champions », a expliqué Mammana, qui a snobé des offres de l’Inter Milan et de l’Atlético de Madrid. Avec l’arrivée de Nkoulou, libre de tout contrat, ils seront quatre sur la ligne de départ (avec Yanga-Mbiwa et Morel) pour seulement deux places dans l’axe de la défense des Gones la saison prochaine.