Lyon/Saint-Etienne : Anthony Lopes privé du derby !

Voir le site Téléfoot

Anthony Lopes nommé gardien n'°1 de l'OL
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-25T12:36:41.966Z, mis à jour 2018-02-25T20:27:24.505Z

Touché au triceps, Anthony Lopes ne pourra pas tenir sa place à l'occasion du derby entre Lyon et Saint-Etienne. Une mauvaise nouvelle pour l'OL.

Au regard de vilaines douleurs ressenties au triceps gauche depuis le match face à Villarreal en 16es de finale de la Ligue Europa, Anthony Lopes a dû déclarer forfait pour le derby entre l'OL et Saint-Etienne. Un coup dur pour Bruno Genesio.

Coup dur pour l'OL

C'est une information primordiale à quelques heures du derby bouillant entre Lyon et Saint-Etienne. Alors que les Verts pourront compter sur l'intégralité de leur effectif, l'OL devra faire sans son gardien Anthony Lopes. Le Portugais ressent des douleurs dans le triceps gauche depuis le match de Coupe d'Europe du jeudi. Il a cru jusqu'au bout pouvoir tenir son rang en serrant les dents mais la blessure a eu raison de sa volonté. Compte tenu de son poids sur le terrain, c'est une très mauvaise nouvelle pour l'OL, également privé de Jordan Ferri, suspendu.

Gorgelin pour le remplacer

C'est donc Mathieu Gorgelin qui va suppléer Anthony Lopes dans la cage lyonnaise. Ce ne sera que son 10e match en pro avec les Gones et Dieu sait que ce ne sera pas le plus facile. Ce ne sera pas son premier derby, toutefois, mais il devra aider son équipe à mettre fin à sa série de quatre journées de championnat sans victoire (dont trois défaites). "L'ensemble du club a toute confiance en Mathieu" a fait savoir le club rhodanien.

Fekir et sa célébration

Lors de la déroute de Saint-Etienne à Geoffroy Guichard en novembre dernier (0-5), Nabil Fekir s'était fendu d'une célébration un peu trop provocante au goût des supporters stéphanois après son deuxième but (il avait levé son maillot pour montrer son nom, à la Lionel Messi). Encore aujourd'hui, il ne regrette rien, "Comme je l'ai déjà dit, le geste, je ne le regrette pas. Ca reste une célébration. Il n'y avait rien de provocant ou d'insultant. Derrière, il y a eu des débordements et c'est regrettable. Mais dans mon geste, il n'y avait rien de méchant". Ce dimanche, l'homme fort de l'OL sera particulièrement scruté au Groupama Stadium. Et on imagine que les Verts lui réserveront un traitement de faveur.