Dans l'actualité récente

Lyon/Saint-Etienne : Debuchy arrache le nul !

Voir le site Téléfoot

Debuchy et Mariano Diaz, les buteurs du Derby
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-25T18:39:18.851Z, mis à jour 2018-02-25T19:56:52.967Z

L'OL tenait une victoire qui lui tendait les bras après un match compliqué. Mais Debuchy a répondu à Diaz pour que le derby se termine sur un nul.

Et de cinq. Cinq matches de rang sans victoire pour l'Olympique Lyonnais, qui pourra s'en mordre les doigts à l'issue de ce derby. Alors que Mariano Diaz avait ouvert la voie du succès en première période, Mathieu Debuchy s'est arraché pour égaliser dans les derniers instants du match.

Le geste de Mariano Diaz

Pour Saint-Etienne, privé de son public, il y avait une revanche à prendre après la valise prise à Geoffroy-Guichard lors de la première moitié de saison. Dès les premières secondes, on a senti les Verts en mission. Ils ont même cru ouvrir le score au bout du premier quart d'heure grâce à Beric, mais il était bel et bien hors-jeu. Plus timoré, Lyon s'en est d'abord remis au talent et à la vista de Mariano Diaz, auteur d'un geste sublime face à Perrin pour tromper Ruffier (19e).

Lyon a manqué de jambes

En seconde période, l'Olympique Lyonnais a sans aucun doute manqué d'un peu de jus pour faire le break. Et aussi pour préserver son avantage au tableau d'affichage. Empruntés, à l'image d'un Nabil Fekir obligé de sortir sur blessure, les hommes de Bruno Genesio ont fini par céder dans les ultimes secondes face à un Mathieu Debuchy plus que jamais revanchard (90e). Il faut dire que Ruffier a également fait l'arrêt qu'il fallait face à Memphis Depay, deux fois, et Mariano Diaz.

L'OL peut s'en mordre les doigts

L'Olympique Lyonnais marque cruellement le pas en championnat et reste sur cinq matches sans victoire (trois défaites, deux nuls). C'est un gros coup d'arrêt dans le sprint pour le podium qui l'oppose à Monaco et Marseille, beaucoup plus en forme ces dernières semaines. Au classement, les Gones se retrouvent à respectivement cinq et sept points des Phocéens et des Monégasques. Sachant que l'OM pourra les repousser à huit points en cas de succès face au PSG.