Dans l'actualité récente

Lyon se sent bien

Voir le site Téléfoot

Lyon se sent bien
Par Reuters|Ecrit pour TF1|2009-09-15T19:00:53.000Z, mis à jour 2009-09-15T19:00:53.000Z

L'Olympique Lyonnais reste sur six victoires consécutives toutes compétitions confondues. De bon augure avant la venue de la Fiorentina mercredi pour le coup d'envoi de la Ligue des Champions. Mais Sidney Govou est plutôt prudent avant de retrouver la C1 pour la 10e année de suite.

"C'était important de gagner face à Lorient pour entretenir la dynamique de victoires débutée au mois d'août. Les rendez-vous vont rapidement s'enchaîner, remporter la rencontre précédant un match de Ligue des Champions est toujours un gage de confiance supplémentaire." Signée Jean II Makoun, cette déclaration est le parfait reflet de l'état d'esprit qui anime les Gones actuellement. Pourtant, la victoire contre Lorient (1-0) a été laborieuse, longue à se dessiner, mais le coup de tête canon de Michel Bastos a amplement suffi au bonheur de Claude Puel : "Peut-être que nous n'aurions pas gagné ce genre de match la saison passée. Après une longue période d'inactivité, il n'est jamais évident de reprendre. Ces trois points sont bienvenus, nous allons pouvoir nous concentrer sur la coupe d'Europe."


Pour sa dixième participation consécutive à la Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais affiche une ambition somme toute modeste : se qualifier pour les huitièmes de finale. Après avoir clamé la saison passée que la coupe d'Europe était "la priorité", le président Aulas se veut beaucoup plus discret sur ce thème cette année. La claque reçue contre le Barça (1-1, 5-2) a semble-t-il laissé des traces… Placé dans le groupe E, avec Liverpool, la Fiorentina et Debrecen, l'OL sait qu'il va devoir, comme l'an dernier, prendre le dessus sur la Fiorentina pour se qualifier : "C'est une équipe de qualité, analyse Claude Puel. Elle a su conserver son ossature et nous avions dû réaliser notre meilleur match la saison dernière là-bas pour nous qualifier. Nous sommes dans une poule où il y a trois clubs pour deux places et il va falloir être costaud."


Govou : "Juninho avait tellement d'expérience"


L'OL affiche-t-il plus de certitudes que l'an passé avant d'aborder la Ligue des Champions? C'est l'avis de bon nombre d'observateurs, il n'est pas forcément partagé par le capitaine Sidney Govou : " Nous avons tout de même perdu deux gros joueurs, Juninho et Benzema, décisifs pendant "x" années, surtout Juni. Ça ne se remplace pas du jour au lendemain même si, pour l'instant, nous avons répondu collectivement à leurs départs. A-t-on pour autant des certitudes? Je ne pense pas, un joueur comme Juninho avait tellement d'expérience en Ligue des Champions. Il faut être réaliste, il n'y pas besoin de beaucoup réfléchir pour dire que Liverpool est le favori de cette poule. Se qualifier pour les huitièmes de finale serait déjà une très bonne chose, finir premier serait exceptionnel."


Il n'empêche que Lyon possède un avantage psychologique certain sur la Fiorentina, qu'il avait éliminée la saison passée : "Nous avons peut-être un avantage mental, concède Sidney Govou. Mais je les imagine revanchards." Le mot de la fin est pour Michel Bastos, moins prudent que son capitaine : "On joue à la maison, il faut absolument gagner."