Maillots de la Coupe du monde 2018 : Du vintage et une polémique

Voir le site Téléfoot

maillot espagne2018
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2017-11-07T15:42:38.486Z, mis à jour 2017-11-07T15:44:33.816Z

Adidas a dévoilé ce lundi les maillots de ses sélections qualifiées pour la prochaine Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet 2018), notamment pour l'Espagne et l'Allemagne.

Le Mondial se rapproche à grand pas (14 juin-15 juillet 2018). Si on ne connaît pas encore la totalité des 32 nations participantes, on en sait, en revanche, un peu plus sur les maillots que porteront certaines équipes. En effet, lundi l'équipementier Adidas a dévoilé ses maillots, Allemagne et Espagne en tête.

Des tenues vintage

Adidas a misé sur le vintage pour les sélections avec lesquelles il est sous contrat. Le maillot des champions du monde en titre allemands est inspiré de celui porté lors de l'édition 1990, remportée par... l'Allemagne justement. On y retrouve le même design, à la différence que les couleurs du drapeau allemand ont disparu sur la version 2018.

Autre clin d'oeil de l'histoire voulu par la marque allemande pour la conception de la tunique colombienne. Le maillot que portera James Rodriguez ressemblant à s'y méprendre à celui porté par Carlos Valderrama en 1990. Cette année-là, la Colombie s'était arrêtée en huitièmes de finale du Mondial.


Du côté de la Belgique, la présence de petits losanges jaune sur la poitrine rappelle le maillot porté par les Diables Rouges lors de l'Euro 1984. Pas forcément une référence, car les Belges, emmenés par Enzo Scifo, étaient sortis dès la phase de poules, écrasés par la France notamment (5-0).


Le maillot espagnol fait polémique 

A peine dévoilé, le nouveau maillot de l'Espagne est déjà critiqué. La raison ? A première vue, la tunique a de quoi plaire. L'équipementier Adidas a imaginé trois bandes stylisées rouge, jaune et violette, partant de l'épaule gauche jusqu'au short. Un hommage "rétro" à la formation espagnole quart de finaliste du Mondial 94. Un design qui représente "la rapidité, l'énergie et le style du football associé au maillot national espagnol", a expliqué l'entreprise allemande. Mais voilà, cet assemblage de couleurs - et notamment la bande violette - rappelle le drapeau de la seconde République espagnole. Un régime qui s'était terminé par une guerre civile, suivie de la dictature de Franco (1939-1975). Certains se sont ainsi offusqués de ce détail graphique rappelant les heures sombres de l'Espagne et ont réclamé le retrait du nouveau maillot.


Pour connaître le maillot de l'équipe de France, il faudra patienter. Nike devrait dévoiler ses tenues en février 2018.