La malédiction Kranevitter : il porte la poisse à tous ses clubs

Voir le site Téléfoot

Matias Kranevitter
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-08-19T14:51:27.220Z, mis à jour 2016-08-19T15:14:25.457Z

Le joueur argentin n'inspire pas la chance : prêté à deux clubs par l'Atletico Madrid, il a perdu de nombreux trophées avec ces différentes équipes.

Ne pariez pas sur son équipe. On ne sait pas si Matias Kranevitter est victime d'un mauvais sort mais le milieu défensif qui appartient à l'Atletico Madrid a (presque) tout perdu entre 2015 et 2016 en jouant pour trois clubs différents.

Cinq trophées perdus

Ça casse partout où il passe. Le twitto Troll Football a fait ce terrible constat au sujet du footballeur argentin : la saison dernière il a perdu cinq trophées avec trois équipes. Recruté en août 2015 pour huit millions d'euros par le club madrilène, le joueur a terminé l'année à River Plate avant de rejoindre l'Espagne en janvier 2016. 

La malédiction Kranevitter débute donc avec un échec en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2015 avec le club argentin puis se poursuit avec une finale de Ligue des Champions perdue face au Real Madrid. Pas de chance. Matias Kranvitter aurait pus se consoler en équipe nationale, lui qui avait honoré sa première cape contre la Bolivie le 4 septembre 2015, mais il a perdu la finale de la Copa America aux côtés de Lionel Messi.

La même chanson avec Séville

Le natif de San Miguel de Tucuman a été prêté au FC Séville pour la saison qui approche et n'y arrive toujours pas. Le club andalou vient de perdre coup sur coup la Supercoupe d'Europe (défaite 3-2 contre le Real Madrid) et la Supercoupe d'Espagne (deux échecs à l'aller et au retour face au FC Barcelone avec 5 buts encaissés et 0 marqué). Depuis qu'il appartient à l'Atletico Madrid, c'est l'hécatombe pour le joueur de 23 ans.

Il avait pourtant bien démarré sa carrière avec notamment un titre de champion d'Argentine en 2014. Espérons pour lui que la roue tourne.