Malouda: "Je subis moins"

Malouda: "Je subis moins"
Avant de jouer contre les Iles Féroé, Florent Malouda souffle que son comportement s'est récemment rapproché de celui d'un cadre des Bleus. "Maintenant, je préfère être actif et parler s'il y a quelque chose qui me dérange", explique-t-il. Le sélectionneur y trouve aussi son compte.

Florent Malouda, tout s'est aplani pour vous depuis votre retour en Bleu en juin ?


F.M. : Oui, c'est par rapport à mes performances en club. Le reste m'importe peu. Le coach m'a dit qu'il ne m'avait pas mis à l'écart, même si je l'ai vécu comme ça à un moment.


Raymond Domenech vous a-t-il dit ce qu'il attendait de vous ?


F.M. : C'est une méthode différente, au niveau de la préparation, de l'entraînement, de la tactique. On a changé de système en passant d'un 4-3-3 à un 4-4-2 en losange, il fallait prendre des repères. Hier (dimanche lors du Community Shield), au début, on a un peu tâtonné, Manchester United a exploité les défauts du système, et on est revenus. Ancelotti met l'accent sur les détails du quotidien qui font la différence dans la performance, il nous fait travailler nos points faibles.


Lesquels ?


F.M. : Au niveau de la maîtrise du match. L'an dernier, on a laissé filer beaucoup de points à domicile sur des matches qu'on avait l'impression d'avoir en mains. Ça n'arrive pas par hasard. C'est un travail tactique pour limiter ces petites erreurs qui font de grosses différences à la fin en championnat.


Dans ce système, vous vous éloignez du but...


F.M. : Je dois encore m'adapter. J'ai moins de liberté offensive parce qu'on me demande de travailler à la récupération du ballon, mais ça dépend de l'animation offensive et des permutations qui peuvent me permettre de me libérer.

News associées