Manchester City - Arsenal (0-2) : Le coup parfait des Gunners

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-18T20:33:00.000Z, mis à jour 2015-01-18T20:39:27.000Z

Surprise au City of Manchester Stadium où Arsenal s'est imposé sur la pelouse des Citizens (2-0). Santi Cazorla, sur penalty, et le Français Olivier Giroud sont les deux buteurs de la rencontre, qui fait le bonheur de Chelsea, désormais leader de Premier League avec cinq points d'avance sur les joueurs de Manuel Pellegrini.

Un peu plus tôt dans la journée, sur Telefoot, Olivier Giroud avait fait part de sa grande ambition pour ce déplacement à Manchester City où les Gunners n'avaient plus gagné en Championnat depuis plus de quatre ans. « Ce sera dur » avait-il lâché. Pas si difficile finalement à la vue du spectacle proposé.

Le déclic pour Arsenal ?
Depuis le début de la saison, les joueurs d'Arsène Wenger font preuve d'une trop grande irrégularité pour espérer jouer les premiers rôles. Défaits quatre fois à l'extérieur, les Gunners ont enfin montré un visage offensif séduisant. Olivier Giroud est le premier à inquiéter Joe Hart mais sa tête frôle le montant. A la 23e minute, Kompany commet une obstruction sur Monreal dans la surface. L'arbitre n'hésite pas et siffle un penalty, transformé par Cazorla. En dépit d'une défense inédite (Monreal, Koscielny, Mertesacker, Bellerin), Arsenal tient le score et se montre à nouveau menaçant. Après l'heure de jeu, sur un coup franc lointain de Cazorla, Giroud inscrit le second but d'une tête croisée.

City pas assez inspiré
Privé de Yaya Touré (CAN avec la Côte d'Ivoire) dans l'entrejeu, Manchester City a manqué d'ambition pour revenir au score. Malgré la titularisation de David Silva et Sergio Aguero puis l'entrée en jeu de Dzeko et Jovetic, le champion d'Angleterre en titre ne s'est pas créé d'occasion franche. « Il nous a manqué des idées pour ouvrir des trous dans leur défense, analysait Manuel Pellegrini à l'issue de la rencontre. Sans imagination, c'est difficile de marquer. »

Chelsea en profite
Si Arsenal prouve par ce match sa capacité à lutter pour une place qualificative en C1, le club londonien reste encore loin de son voisin Chelsea, leader, treize points devant eux. Des Blues qui sont les autres bénéficiaires de la journée puisque la défaite de Manchester City leur permet d'avoir cinq point d'avance en tête de la Premier League.

Un écart encore trop léger pour le titre à 16 journées de la fin du championnat mais déjà significatif d'une domination de l'équipe entraînée par José Mourinho.