Dans l'actualité récente

Manchester City - Arsenal : si on mixait les équipes ?

Voir le site Téléfoot

But de Mesut Ozil contre Bournemouth en Premier League
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-12-16T10:57:32.882Z, mis à jour 2016-12-16T14:23:32.913Z

Avant la rencontre phare de la 17ème journée de Premier League entre Manchester City et Arsenal, nous avons essayé d'imaginer une équipe composée de joueurs des deux équipes.

En Angleterre, c’est LE match du week-end. Défaits à Goodison Park plus tôt dans la semaine, les gunners enchainent un second déplacement périlleux à l’Etihad Stadium dimanche à 17h. Pour ce choc entre deux véritables candidats au titre, nous avons imaginé mixer les deux effectifs.


1540056 Dream Team

Défense :

Alors que l’arrière garde mancunienne tarde à trouve ses marques et reste très friable, Arsène Wenger semble avoir trouvé son équilibre.

Encore trop peu adapté à son nouveau championnat, Claudio Bravo est logiquement devancé par le toujours très solide Petr Cech dans les buts.

Devant lui, la charnière Koscielny-Mustafi semble incontournable tant sa complémentarité saute aux yeux quand Guardiola tâtonne encore pour composer la sienne. Sur les côtés, le retour de blessure de Bellerin règle le problème à droite et Kolarov, plus décisif que Monreal, occupe le couloir gauche.


Milieu :

Dans un secteur où les deux effectifs sont très denses, la blessure de Gundogan change la donne. Un milieu à trois particulièrement offensif s’impose.

Le replacement de De Bruyne au cœur du jeu par Guardiola nous permet de l’associer à son coéquipier Fernandinho qui s’occupera des phases défensives.

Devant eux, à la mène, le meilleur passeur d’Angleterre, Mesut Özil trouve logiquement sa place.


Attaque :

En attaque, les équipes partagent  des caractéristiques de vitesse et de technique. On retrouvera donc trois petits gabarits.

Sur les côtés,  la percussion d’Alexis Sanchez, intenable cette saison, et le sens du jeu de David Silva pourraient particulièrement bien se compléter pour créer des brèches.

Des brèches dont profiterait le Kun Agüero qui, bien que remis en question par son entraîneur, reste une référence outre-Manche.