Manchester City : Balotelli est-il fini ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-10T12:45:00.000Z, mis à jour 2012-04-10T13:02:40.000Z

Le fantasque attaquant des Citizens a encore une fois défrayé la chronique en Angleterre. Expulsé après deux attentats face à Arsenal, Mario Balotelli agace définitivement son entraineur et compromet ses chances pour l'Euro.

Difficile de trouver aujourd'hui des circonstances atténuantes pour expliquer le nouveau débordement de Mario Balotelli.




Le communiqué était attendu. Muet depuis son retour au vestiaire précoce à l'Emirates Stadium, l'international italien s'est exprimé sur le site officiel de Manchester City : « Je suis vraiment triste pour ce qui est arrivé, la désillusion que j'ai donné à Manchester City et surtout à Mancini que j'estime et à qui je veux du bien. » Auteur de deux semelles sur Song et Sagna, Balotelli a écopé de sa seconde expulsion en Premier League cette saison.


En février, Super Mario s'était confié à Olivier Dacourt et Telefoot sur ses ambitions avec Manchester City et son attitude.





Même si l'agent du joueur dément tout départ à la fin de la saison, les propos de l'entraineur italien ne vont pas dans le sens d'une réconciliation : « J'en ai assez. Il nous reste six matches et il ne les jouera pas » a déclaré Mancini alors qu'il a du gérer les nombreuses frasques de son attaquant depuis son arrivée au club. Seule interrogation : quel coach pourrait prendre le pari d'investir sur cet avant-centre instable ?




L'affaire de l'expulsion s'est propagée à travers l'Europe en devenant un « cas national » a la vue de la une du quotidien la Gazzetta dello Sport. Déjà sanctionné il y a quelques mois par son sélectionneur national, Balotelli n'améliore pas ses chances de participer au prochain Euro. Interrogé lundi, Cesare Prandelli avait évoqué la possibilité de l'exclure de la Squadra Azzura avant de se rétracter : « Je convoquerai Balotelli pour le prochain stage de la Nazionale


Selon le Daily Mail, l'attaquant de Manchester City risque jusqu'à neuf matches de suspension en Premier League devant la commission de discipline.