Manchester City bat Everton et s'empare de la tête (3-2)

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-05-03T18:34:00.000Z, mis à jour 2014-05-04T11:18:18.000Z

Manchester City est désormais à deux victoires d'un nouveau sacre. Le succès face à Everton (3-2) permet aux Citizens de s'emparer de la tête et d'être toujours maîtres de leur destin.

Comme au match aller, Everton a ouvert le score (3-1). Comme au match aller, Manchester City s’est imposé, cette fois-ci sur le score de 3 buts à 2, dans un suspens insoutenable et une ambiance étrange chez le voisin de Liverpool.


Agüero sort encore sur blessure
Pour Manchester City, l’équation est simple : gagner ses trois dernières rencontres pour remporter le Championnat au nez et à la barbe de Liverpool. Et cela passe notamment par un succès sur la pelouse d’Everton, solide cinquième. Pour ainsi dire, les Citizens n’ont pas démarré les hostilités par le bon bout, concédant un but à la 11ème minute sur une merveille de frappe de 25 mètres signée Barkley. Toutefois, il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir une réaction de Manchester City puisque Sergio Agüero a égalisé après avoir été lancé sur la droite via une contre-attaque (22ème). Mais dans la foulée, l’Argentin s’est blessé, obligeant Pelligrini à lancer Fernandinho à sa place. On aurait pu croire que la sortie prématurée de l’attaquant allait peser dans la balance mais c’était sans compter sur Dzeko qui, lui aussi, a profité d’un centre venu de la droite pour ajuster Howard de la tête (43ème). La défense à trois d’Everton y est pour beaucoup dans ces brèches venues du même côté.


Un peu de suspense pour finir
En reprenant l’avantage juste avant la pause, Manchester City a profité d’un timing parfait, d’autant plus validé que Dzeko a doublé la mise au retour des vestiaires sur une offrande d’un Nasri profitant de la passivité défensive des Toffees (48ème). C’était peut-être un peu trop tôt pour tuer le match, car il restait encore beaucoup de temps, beaucoup trop pour gérer le score, qui plus est à l’extérieur. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les Citizens se sont faits quelques frayeurs, notamment sur le but de Lukaku à la 65ème minute. A 3-2 et avec plus de vingt minutes à jouer, ce n’était plus tout à fait la même sécurité. Mais Everton a mis trop de temps avant de rentrer dans la partie, sans doute les Toffees avaient-il en tête les conséquences au classement en cas de contre-performance de Manchester City. Ne voulaient-ils pas aider Liverpool ?


City en tête
Avec cette nouvelle victoire, Manchester City s’empare provisoirement de la tête de la Premier League, en attendant les résultats de Chelsea et Liverpool, grâce à une meilleure différence de buts. Maîtres de leur destin, les hommes de Manuel Pelligrini ont toutes les cartes en mains pour être titrés. Il s’agira pour eux de battre Aston Villa et West Ham, à domicile, les 7 et 11 mai prochains.