Dans l'actualité récente

Manchester City bat facilement Arsenal en finale de la League Cup

Voir le site Téléfoot

City remporte la League Cup 2018
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-25T18:59:27.995Z, mis à jour 2018-02-25T19:51:26.109Z

Pep Guardiola a ouvert son compteur avec Manchester City en remportant la League Cup face à Arsenal. Sans jamais trembler.

Manchester City n'a fait qu'un pli face à Arsenal en finale de la League Cup (3-0), offrant à Pep Guardiola son premier titre à la tête d'un club anglais. Eliminés de la FA Cup et largués en championnat, les Gunners d'Arsenal n'ont plus que la Ligue Europa pour noyer leur chagrin.

Pour les Citizens, c'était trop facile

Arsène Wenger devait avoir la demi-finale de la FA Cup 2017 dans un coin de la tête, conclue sur une victoire 2 buts à 1 face au Manchester City de Pep Guardiola. Mais, à l'époque, ce n'était pas tout à fait le même Manchester City et, aujourd'hui, l'implacable leader de Premier League est intraitable. Hormis une première incursion d'Aubameyang au début de la première période, les Citizens n'ont pas vraiment tremblé. Il faut dire que Mustafi leur a bien facilité la tâche en offrant un cadeau à Agüero sur un long dégagement de Bravo. L'Argentin a pris le dessus physiquement et n'avait plus qu'à lober Ospina (19e).

Grosse accélération après la pause

Pour autant, Manchester City restait à portée de tir. Semblant pouvoir accélérer quand il le voulait avant la pause, il a vite plié l'affaire au retour des vestiaires. Kompany a d'abord parfaitement dévié une frappe de Gündogan après une combinaison sur corner (58e). Puis, David Silva a douché les derniers espoirs londoniens avec un tir croisé (65e). Résigné, Arsenal n'a jamais pu réagir dans cette deuxième période à sens unique et pendant laquelle les supporters n'ont pas hésité à quitter Wembley avant la fin.

Premier titre pour Pep Guardiola

Pep Guardiola avait été copieusement critiqué après sa saison blanche. Après plus d'un an passé à la tête de Manchester City, il est en train de faire taire ses détracteurs. C'est en tout cas un premier titre pour lui à la tête d'un club anglais. Une League Cup qui s'accompagnera prochainement d'un titre de champion d'Angleterre et, éventuellement, d'une Ligue des Champions. On n'en est pas là. En face, Arsène Wenger reste un maudit de la compétition avec un troisième échec en finale. Ses hommes, tombés sur plus forts qu'eux, retrouveront les Citizens dès jeudi en championnat à l'Emirates Stadium. Mais même une éventuelle victoire n'effacera pas leur chagrin d'aujourd'hui.