Manchester City : Carlos Tevez en Argentine

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-31T08:50:00.000Z, mis à jour 2011-05-31T08:57:16.000Z

L'attaquant de Manchester City, Carlos Tevez, n'a pas fini d'alimenter l'actualité du mercato. En vacances chez lui, en Argentine, il a (encore) fait parler de lui.

En Argentine en vacances, il a reçu un accueil triomphal de la part de son ancien public de Boca Juniors, alimentant la rumeur d'un éventuel mais improbable retour.




Son parcours jusqu'ici ressemble bien à celui d'un mercenaire. Alors qu'il défendait encore les couleurs de son club de cœur, Boca Juniors, Tevez a été « acheté » par un homme d'affaires Iranien, qui l'a d'abord envoyé au Brésil, aux Corinthians (sacrilège pour un Argentin). Il a ensuite rejoint l'Angleterre, jouant successivement à West Ham, Manchester United et Manchester City, les deux derniers cités étant ennemis héréditaires.




Mais le surnom de Carlos Tevez en dit finalement assez long sur l'image qu'il conserve chez les supporters. En dehors de l'apparence physique, Carlos Tevez est aussi « l'apache » parce qu'il ne lâche jamais rien, se bat pour son maillot de la première à la dernière minute. Ne sachant ni lire ni écrire, c'est un personnage atypique qui dénote dans un monde du football de plus en plus policé. Et lorsque lui parle d'un retour en Argentine pour se rapprocher de sa famille, à 27 ans, Manchester City prend peur.




En vacances en Argentine, et alors qu'il tente de convaincre le sélectionneur argentin (Batista) de le convoquer pour la Copa America, Tevez a assisté à un match de son club formateur Boca Juniors. Les supporters l'ont très longuement acclamé, et les dirigeants avaient pris la peine de floquer un maillot à son nom. Des images annonçant un retour proche ? Cette éventualité reste fantaisiste, puisque City veut conserver son attaquant, que toute l'Europe est à ses pieds (dont le Real Madrid) et que l'opération est hors de portée pour un club non-européen.


Carlos Tevez va donc continuer à faire douter Roberto Mancini et Manchester City. Et parce qu'il est aussi imprévisible sur les terrains qu'en dehors, bien malin celui qui devinera où jouera Carlos Tevez la saison prochaine.