Manchester City : critiqué, Nasri attaque les supporters d'Arsenal

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-25T10:25:00.000Z, mis à jour 2011-08-25T10:33:45.000Z

Le transfert de Samir Nasri à Manchester City a été critiqué, par les supporters d'Arsenal mais aussi par Emmanuel Frimpong sur Twitter. Le Marseillais a lui attaqué la " passion " des fans d'Arsenal.

Ce mercredi, Samir Nasri a paraphé un contrat de 4 saisons avec Manchester City, Arsenal percevant environ 26 millions d'euros dans l'opération. Nasri triplera presque son salaire (de 70 000 à 200 000€ par semaine).

Lassés des rumeurs de départ, les fans des Gunners avaient pris à partie Samir Nasri, ce qu'il avait modérément apprécié. Au moment de signer dans le nord de l'Angleterre, il leur a rendu la monnaie de leur pièce : « Les fans de City sont vraiment passionnés et ça me rappelle un peu Marseille. Arsenal a de bons supporters mais ils ne sont plus aussi passionnés depuis le déménagement de Highbury à l'Emirates (...) On joue au foot pour l'ambiance et ici au stade elle est incroyable » (City TV).


Quelques heures après sa signature à City, Samir Nasri a utilisé son Twitter officiel : « Je veux remercier Arsenal FC pour tout ce que ce club a fait pour moi. Je serai toujours reconnaissant et je souhaite le meilleur à ce club ». Avant un autre hommage appuyé : « Et merci à Mr Wenger et tout le staff qui ont été incroyables avec moi, je suis devenu le joueur que je suis aujourd'hui grâce à vous ». Il a même ajouté après la qualification en C1 : « Félicitations les gars, match fantastique de l'équipe, c'est complètement mérité ».







Le départ de l'ancien numéro 8 d'Arsenal a suscité de violentes réactions sur le réseau social. Son ancien coéquipier Emmanuel Frimpong a ainsi twitté : « L'argent est la source de tous les maux », insistant sur l'intérêt financier du transfert. Et lorsque Jack Wilshere a souhaité bonne chance au Français, Frimpong a répondu « Pffffff arrête Jack ». Piers Morgan, journaliste célèbre et fan d'Arsenal, a lui traité Nasri de « petit connard déloyal » (sic) avant de lui donner rendez vous à l'Emirates...


En signant à Manchester City, Samir Nasri prend le risque d'une concurrence plus féroce à moins d'un de l'Euro, mais aussi celui de devenir l'ennemi public numéro 1 des fans d'Arsenal, rôle tenu jusqu'ici par Emanuel Adebayor....