Dans l'actualité récente

Manchester City fait exploser United et la Premier League

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-24T15:09:00.000Z, mis à jour 2011-10-24T21:15:39.000Z

Après-midi de rêve pour Manchester City : victoire 6-1 à United, sa 1ère place confortée en Premier League. La pire défaite de Sir Alex Ferguson, un rêve éveillé pour Roberto Mancini.

Depuis que Manchester City appartient au Abu Dhabi United Group (2008), et que le petit club un peu maudit anime le marché des transferts à coups de millions, Sir Alex Ferguson se moque des skyblues en les traitant de « voisins bruyants ». Parce qu'à la fin, c'est United qui gagne.

Ce dimanche à Old Trafford, le traditionnel derby de Manchester était aussi (surtout ?) un match décisif pour le titre, entre les 2 premiers du championnat, qui avaient survolé le début de saison. On attendait du spectacle, et on eu droit à un feu d'artifice. Et Mario Balotelli, piètre artificier hors du terrain (il a mis le feu à sa maison dans la semaine), a mis le feu aux poudres : il ouvre le score avec sang-froid (22e), fait expulser Evans (47e) et double la mise de près (60e). Mais on est loin du bouquet final...

Après la démonstration de Balotelli, Sergio Agüero creuse l'écart à la 69e, avant que Darren Fletcher ne sauve l'honneur avec classe à la 81e. Mais le cauchemar ne fait en fait que commencer pour les Reds Devils... City met le feu à Old Trafford dans les derniers instants, en marquant 3 nouveaux buts ( !), à la 89ème (Dzeko, entré auparavant), 90e+1 (Silva, fantastique sur le match) et 90e+3 (Dzeko de nouveau). Sir Alex Ferguson, 69 ans : « C'est le plus mauvais résultat de ma carrière. Même en tant que joueur, je ne me rappelle pas avoir perdu 6 à 1. Je n'arrive pas à croire à ce score ».


Voici les records du jour, pour les vainqueurs d'abord : 1ère fois que City marque 6 buts dans un derby de Manchester depuis 1926, plus gros écart de l'histoire de ce derby égalé, record de buts marqués en Premier League égalé. Et pour les vaincus, aussi : plus grosse défaite en Premier League, pire défaite à Old Trafford depuis 1965, la première fois qu'ils encaissent 6 buts à domicile depuis 1930. Après l'invraisemblable 8-2 infligé à Arsenal, Manchester United était donc cette fois-ci du mauvais côté du fouet...

City a désormais 5 points d'United à la tête de la Premier League. Les américains ont leur « shot heard around the world » (coup entendu partout dans le monde), en référence à un Home Run décisif de 1951. Depuis dimanche, les « voisins bruyants » ont peut être le leur...