Manchester City : Isco pour compléter la colonie espagnole ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-17T09:09:00.000Z, mis à jour 2013-06-17T09:49:56.000Z

Révélation cette saison avec Malaga, Isco ne cesse de faire des émules. Le joueur qui dispute actuellement le Championnat d'Europe des espoirs est dans le viseur du Real Madrid depuis déjà plusieurs semaines. Manchester City est également dans la course.

Malgré la réussite des clubs allemands lors de la dernière saison, le football espagnol a toujours la cote. Les Espagnols s'expatrient de plus en plus, notamment pour rejoindre la Premier League. Manchester City compte déjà plusieurs joueurs ibères dans ses rangs à l'image de David Silva ou Javi garcia et l'arrivée de Manuel Pellegrini sur le banc des Skyblues ne devrait pas inverser la tendance, bien au contraire. D'après les médias anglais, le manager des Citizens voudraient recruter Isco.

Le Real, principal concurrent
La formation merengue a clairement affiché son souhait de recruter le milieu de terrain de la Rojita. Mais les Madrilènes ne seront pas seuls sur ce dossier. Selon la presse britannique, les Citizens seraient très intéressés par le profil du meneur de jeu de Malaga. En Angleterre, il pourrait retrouver plusieurs compatriotes dont Jesus Navas, récemment transféré à Manchester City.

L'atout Pellegrini
Il retrouverait également son ancien entraîneur, Manuel Pellegrini. Le technicien chilien a eu l'Espagnol sous ses ordres pendant deux saisons en Andalousie. Les deux hommes se connaissent très bien et la direction du club mancunien espère que la présence de Pellegrini fera pencher la balance dans son sens. Le départ du joueur semble donc acté, Malaga, lourdement endetté, ne pourra pas retenir son génie. Reste à faire un choix.

Décision imminente
Pour l'heure, Isco préfère se concentrer sur le Championnat d'Europe qu'il dispute actuellement avec la sélection espagnole. Il prendra une décision une fois la compétition terminée. « Dans sept jours, je me déciderai. Après l'Euro, j'analyserai ma situation et je ferai le meilleur choix pour mon futur. City ou Madrid ? Je ne sais pas. Pellegrini est un bon coach, mais ce n'est pas la question », a-t-il déclaré à SkySports.

Isco, 21 ans, a déjà l'Europe à ses pieds. Il aura, une nouvelle fois, l'occasion de faire étalage de sa classe ce mardi en finale de l'Euro espoir face à l'Italie (18h).