Quand Manchester City préféra recruter Wilfried Bony plutôt que Paulo Dybala

Voir le site Téléfoot

RTX2OZRY
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-04-17T13:16:34.704Z, mis à jour 2017-04-17T14:43:51.637Z

Si Paulo Dybala fait les beaux jours de la Juventus, l'Argentin a bien failli connaître un tout autre destin. Il y a deux ans, Manchester City lui faisait les yeux doux. Mais les Citizens ont fait un choix différent et qu'ils regrettent sans doute aujourd'hui.

Parfois, on fait des choix qui nous paraissent opportuns sur le moment. Et puis, l'avenir nous montre que l'on s'est trompé. C'est peut-être bien ce que doivent se dire les dirigeants de Manchester City aujourd'hui en assistant aux performances de Paulo Dybala à la Juventus. L'Argentin flambe avec la Vieille Dame et a fait mettre un genou à terre au FC Barcelone en Ligue des champions.

A l'époque, Bony flambait en Premier League


Pourtant, c'est bien chez les Skyblues que l'attaquant a failli signer il y a un peu plus de deux ans. C'est ce que révèle le Daily Mirror. Retour au début de l'année 2015. Manchester City est à la recherche d'un buteur pour renforcer sa ligne offensive, où l'on trouve Sergio Agüero et Edin Dzeko. Deux noms sont sur la liste prioritaire : Wilfried Bony, de Swansea, et Paulo Dybala, de Palerme.

A l'époque, l'Argentin déclare que ce serait un rêve de jouer à Manchester City ou au FC Barcelone. Cela a bien failli se produire lorsqu'il était encore palermitain. Seulement voilà : City préféra miser sur l'Ivoirien Bony, alors intenable en Premier League et rompu aux joutes britanniques. Il est vrai qu'à ce moment-là, l'Eléphant semblait être l'option la plus évidente. Manchester City déboursa plus de 32 millions d'euros pour l'arracher aux Swans.

Dybala au top, Bony à l'arrêt


Paulo Dybala, lui, resta à Palerme pour quelques mois seulement. A l'issue de la saison 2014-2015, la Juventus craqua pour l'Argentin, qui débarqua dans le Piémont pour plus de 33 millions d'euros. La Vieille Dame a eu le nez creux : Dybala, 23 ans, est considéré comme l'un des plus grands talents du football mondial. Il est courtisé par les plus grands clubs du monde (dont... Manchester City !) et, s'il doit quitter la Juve, les rumeurs font état d'une indemnité d'au moins 100 millions d'euros !

Et Wilfried Bony ? Il ne s'est pas imposé à City et il est prêté depuis l'été dernier à Stoke City, où son séjour se passe mal. Il n'a marqué deux 2 buts en 11 rencontres et n'a pas joué depuis le mois de décembre et une apparition furtive contre Liverpool en Premier League. Manchester City a eu plus de réussite sur d'autres coups, mais dans l'équation de 2015 "Bony ou Dybala ?", le club mancunien a assurément fait le mauvais choix.

Plus d'actualité