Manchester City s'impose face à Arsenal

Voir le site Téléfoot

Sergio Aguero - Manchester City
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-05T16:24:54.931Z, mis à jour 2017-11-05T19:14:25.638Z

Manchester City a battu Arsenal sans trembler dans le choc de Premier League.

Dans le premier choc de Premier League de ce dimanche, Manchester City a pris le meilleur sur Arsenal à l'Etihad Stadium. Les Citizens continuent leur implacable domination en championnat. 

Quand De Bruyne devient buteur

On promettait un enfer aux Gunners au vu de la forme du moment affichée par Manchester City. Et on n'est pas passé loin de la vérité tant Arsenal a beaucoup souffert face à la vitesse et la justesse technique revendiquées par les hommes de Pep Guardiola sur leurs contres fulgurants. Leur domination dans le jeu a d'abord été récompensée par un but de De Bruyne, qui ne s'est pas fait prier pour tromper Cech alors que, d'habitude, il est plutôt à la passe (19e). Quelques secondes auparavant, il avait buté sur le gardien.

Lacazette a relancé le suspense pour… rien

Après la pause, les Citizens n'ont pas tardé à se mettre à l'abri, sachant que Sterling avait gâché une grosse occasion en première mi-temps. Le même Sterling a été bousculé par Monreal dans la surface, ce qui a permis à Kun Agüero de transformer un penalty à l'aide d'un poteau rentrant (50e). Derrière, Arsène Wenger a joué son va-tout en lançant Alexandre Lacazette, qui a réduit le score en pensant relancer le suspense (64e). Mais c'était sans compter sur Gabriel Jesus, un autre entrant, qui a profité d'un caviar de Silva pour redonner de l'air à son équipe (74e). Sur l'action, l'Espagnol était sans doute en position de hors-jeu.

Manchester City continue d'écraser le championnat

A l'arrivée, c'est une 10e victoire en 11 matches de Premier League pour Manchester City, qui n'en finit plus de s'affirmer comme la meilleure équipe anglaise cette saison. Virevoltante, l'équipe de Pep Guardiola affiche une sérénité à nulle autre pareille et va beaucoup trop vite pour les autres, même pour un membre du Big Six comme Arsenal. Les autres clubs sont prévenus : les Citizens s'apparentent à une machine.

Plus d'actualité