Manchester City : Tevez confiant sur son départ

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-21T16:42:00.000Z, mis à jour 2011-07-21T16:47:02.000Z

Carlos Tevez, l'attaquant de Manchester City, est une des grandes attractions du mercato. On ne sait pas encore où il partira (Real Madrid? Inter Milan? Corinthians ?), mais il ne panique pas.

L'agent Iranien de Carlos Tevez, Kia Joorabchian (40 ans seulement), a évoqué la situation de son poulain avec SkySports, suite au refus par Manchester City d'une offre des Corinthians.


Si Carlos Tevez a bel et bien affirmé vouloir quitter Manchester, Joorabchian tient à respecter les citizens : « C'est encore un joueur de City. Il respectera ça. Et ça restera le cas jusqu'à ce qu'il y ait une offre sur la table ». Le jeune et omniprésent agent Iranien a également exclu une nouvelle « trahison » (après le passage de United à City), un départ vers Chelsea : « Il n'y a strictement aucun contact avec Chelsea ».




Tevez et son entourage seront patients : « Ce n'est pas le moment de spéculer. Le marché n'a ouvert que depuis 2 semaines. Tout peut arriver désormais ». L'agent affirme la différence de l'apache : « Le futur de Carlos n'a rien à voir avec les autres joueurs. Il privilégie son bonheur ». L'argentin désormais en vacances : « Carlos va maintenant partir en vacances après la Copa America, et on verra ce qui se passe à son retour (...) Carlos est un joueur important en ce moment. Il est calme et en vacances ».




Une première offre des Corinthians de São Paulo a été refusée : « Il y a eu une offre concrète sur la table. Elle était très proche d'être négociée et acceptée. Malheureusement elle n'a pas abouti ». Rien à voir avec un risque de défaut de paiement, un temps évoqué : « Ce serait impossible pour les Corinthians de ne pas être capable de payer. C'est le plus grand club du Brésil. Ce serait presque comme si Barcelone le Real Madrid ou Manchester ne payaient pas ».


La future destination de Tevez reste donc un mystère, même pour son agent, qui a reconnu que cette première offre refusée a changé la donne : « Ca va être un peu plus compliqué de savoir où il va désormais ».