Dans l'actualité récente

Manchester City veut ses Messi, Iniesta et Xavi

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-09-21T11:59:00.000Z, mis à jour 2011-09-21T12:02:04.000Z

Le club de Manchester City souhaite imiter le FC Barcelone en construisant un centre de formation capable de produire les futurs Messi, Xavi et Iniesta.

Alors que Manchester City se fait surtout remarquer pour dépenser sans compter dans le marché des transferts, les Citizens aimeraient maintenant investir... dans la formation.


La nouvelle lubie du cheikh Mansour d'Abou Dhabi n'est pas le recrutement de Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi. Le richissime propriétaire de Manchester City souhaite à présent inscrire son club dans la durée en adoptant une politique de formation. Il a ainsi pour projet de construire de nouvelles infrastructures d'entraînement s'étendant sur 33 hectares. Prix estimé des travaux, d'une durée d'environ 4 ans : 120 millions d'euros.


Et quoi de mieux pour ériger un nouveau centre de formation que de prendre exemple sur ce qui se fait de mieux en la matière actuellement, à savoir La Masia du FC Barcelone. Les dirigeants de City ne s'en cachent pas : « Ils sont la référence dans le développement de jeunes talents. Leur jeu est influencé par leur ADN, leur philosophie et leur culture. C'est ce que nous voulons aussi réaliser. Développer une philosophie et une continuité dans le club qui va du centre de formation jusqu'à l'équipe première. »


En adoptant une telle politique, Manchester City changerait complètement son fusil d'épaule, pour un projet extrêmement ambitieux : former les futurs Messi, Iniesta ou encore Xavi. Et les Citizens pourront d'autant plus facilement se permettre d'attendre l'éclosion de leurs jeunes qu'ils comptent actuellement dans leur effectif des joueurs tels que David Silva, Sergio Aguero, Edin Dzeko ou Samir Nasri.

Pour l'heure, les supporters de Manchester City peuvent déjà se féliciter du bon départ de leurs protégés en Premier League (2e)... Avant de rêver d'imiter peut-être un jour le Barça.