Manchester United - Arsenal : MU et Van Persie font tomber Arsenal

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-11-10T17:24:00.000Z, mis à jour 2013-11-10T19:34:53.000Z

Un but de l'ex-Gunner Robin Van Persie a permis à Manchester United de faire tomber le leader Arsenal. Les Gunners, toujours en tête de la Premier league, n'ont plus que deux points d'avance sur Liverpool.

Parfaitement organisés, les joueurs de Manchester l'emportent logiquement dans ce choc de la Premier League, grâce à Robin Van Persie, l'ancien Gunner. Les Londoniens, eux, se sont réveillés trop tard pour espérer mieux.



La belle dynamique de Man U

Les Reds et David Moyes retrouvent des couleurs. Après une entame de championnat inquiétante, Manchester aligne une quatrième victoire consécutive. Sur leur pelouse d'Old Trafford, c'est Arsenal, le leader, qui a fait les frais de ce regain de forme. Une bonne nouvelle en amenant souvent une autre, les Mancuniens, désormais cinquièmes, retrouvent un rang plus conforme à leurs ambitions. A cinq longueurs de la tête du classement ce soir, celles-ci sont même à la hausse ces derniers jours.



Van Persie comme à la parade

Le premier acte a vite donné le ton avec une équipe mancunienne conquérante qui a mordu dans le match. Arsenal se contentait de défendre et plutôt bien dans un premier temps puisque la seule velléité des Rouges a été à mettre à l'actif de Rooney, dont la frappe contrée n'a pas mis en difficulté Szczesny (10e). Attentifs dans leur organisation de jeu, les Gunners vont néanmoins payer cash leur seule bévue des quarante-cinq premières minutes. Et comme à la parade, c'est leur vieux copain Robin van Persie qui s'est mué en bourreau, en reprenant de la tête au premier poteau un corner parfait de Rooney (1-0, 27e). Le Néerlandais inscrivait là son 3e but en autant de matches contre son ancienne équipe.



Arsenal sans solution

Jusqu'alors dangereux uniquement sur une tête de Giroud bien au-delà du cadre (36e), Arsenal a haussé le ton dès le début de deuxième période. Mais le onze d'Arsène Wenger s'est heurté constamment à la muraille rouge, multipliant les petites passes mais ne se procurant que peu d'occasions nettes. Les tentatives d'un Mesut Özil très décevant (58e) ou de Kieran Gibbs (76e), ou les centres dangereux de Baracy Sagna (72e, 90e+2) ne débouchèrent sur rien. Arsenal à terre, c'est la Premier League qui est relancé


Lors de la prochaine journée, Manchester United se déplacera à Cardiff et Arsenal recevra Southampton.