Manchester United : Moyes peut souffler

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-26T15:29:00.000Z, mis à jour 2013-10-27T11:25:40.000Z

Mené au score la majeure partie de la rencontre, Manchester United a renversé la vapeur en fin de partie face à Stoke City (3-2). Une bonne nouvelle pour David Moyes même si son équipe reste à distance du leader Arsenal (8 points d'écart).

Comme à Sunderland, les Red Devils s'imposent en fin de match et dans la douleur. Courageux, les Potters ont finalement craqué deux fois en deux minutes, laissant les Mancuniens revenir à quatre points d'Everton, troisième du championnat anglais.


A dix minutes près

L'ombre de Sir Alex Ferguson, présent dans la tribune présidentielle d'Old Trafford, n'avait jamais été aussi pesante sur les épaules de David Moyes. Son équipe encore mené par les joueurs de Stoke City à la 78e minute, la pression était palpable pour l'ex d'Everton. Cette quatrième défaite qui se profilait en neuf journées, si elle ne le menaçait pas (encore) directement, lui assurait des prochains jours très difficiles dans une cité mancunienne pas habitué à tant de déroutes. Heureusement, Wayne Rooney puis Chicharito Hernandez sont passées par là. Comme à l'époque du "Fergie time"...


Rooney sonne la charge

Les Potters peuvent donc nourrir pas mal de regrets. Alors qu'ils avaient pris les devants dès la 4e minute grâce à Peter Crouch et avaient repris la main juste avant la pause grâce à un joli coup franc de Marko Arnautovic (45e), ils baissèrent la garde en fin de match face à des Mancuniens jusqu'au-boutistes. Proches d'une nouvelle déconvenue, ces derniers arrachaient la victoire (3-2) grâce à deux têtes de Wayne Rooney (78e) et Javier Hernandez (80e).


Van Persie dans le top 10

Avant cet épilogue heureux pour les Mancuniens, c'est Robin Van Persie qui s'était distingué. Le Néerlandais a fait son entrée dans le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la Premier League en inscrivant sa 127e réalisation sur l'égalisation mancunienne. Il rejoignait son compatriote Jimmy Floyd Hasselbaink (43e) à ce rang. Pour Manchester, les comptes se révèlent finalement bons avec trois buts inscrits (cela ne leur était plus arrivé depuis deux mois) et un 8e place au classement de la Premier League.


Lors de la prochaine journée, Manchester United se déplacera à Fulham et Stoke City recevra Southampton.